Mort du comédien égyptien Mahmoud Abdel Aziz

14 Novembre, 2016, 13:21 | Auteur: Lea Montgomery
  • Mahmoud Abdelaziz une légende et un héritage

L'acteur égyptien Mahmoud Abdel Aziz est décédé à l'âge de 70 ans samedi 12 novembre dans la soirée dans un hôpital du Caire, selon un responsable du syndicat des acteurs égyptiens, cité par l'Agence France Presse.

L'acteur mythique du cinéma égyptien, né en juin 1946, a été enterré dimanche après-midi dans sa ville natale d'Alexandrie (nord). Durant les trois dernières semaines, des rumeurs ont fait maintes fois état du décès de Mahmoud Abdel Aziz qui se débattait contre la maladie. Il était surnommé le "magicien", depuis son rôle dans un film éponyme datant de 2001, réalisé par Radwan al-Kashef. L'acteur au visage rieur et à l'humour facile participera à plus de 90 long-métrages, sous la direction des plus grands réalisateurs égyptiens. Un de ses rôles les plus emblématiques est celui d'un cheikh aveugle qui rêve de conduire une moto dans le drame engagé Al Kit-Kat. On y suit les aventures rocambolesques de Mansour, père célibataire qui tombe amoureux de sa voisine abandonnée par son mari et qui doit élever son fils unique. Dans les années 1980, il a tenu le rôle principal dans la série télévisée Raafat El-Hagan, incarnant un espion égyptien en Israël. Grande star du petit et du grand écran, Mahmoud Abdelaziz a joué dans pas moins de 84 films et plusieurs séries télévisées. Cette étoile du cinéma égyptien a remporté plusieurs prix et récompenses des différents festivals nationaux et internationaux, .

ITF - Mladenovic/Garcia laissent la Fed Cup aux Tchèques
Les Tchèques conservent leur titre, leur cinquième titre en 6 ans (!) après 2011, 2012, 2014 et 2015. Barbora Strycova (WTA 20) a battu Alizé Cornet (WTA 46) dans le 4e simple 6-2 et 7-6 (7/4).

Marié à Poussy Chalabi, présentatrice à la télévision, il était père de deux enfants: Mohamed, producteur, qui a supervisé plusieurs séries télévisées de son père, et Karim, comédien qui a joué à plusieurs reprises au côté de son défunt père. L'un des derniers géants du bon vieux temps de l'art arabe.

Recommande: