L'évacuation de Kaikoura est complétée — Nouvelle-Zélande

18 Novembre, 2016, 15:29 | Auteur: Armand Coulomb
  • Séisme en Nouvelle-Zélande plusieurs blessés selon les médias locaux

Un tsunami menace actuellement la côte nord-est de l'île du Sud.

Un séisme de magnitude 7,4 a secoué dimanche la Nouvelle-Zélande, suivi de plusieurs répliques, a annoncé l'Institut de géologie américain (USGS). La défense civile a évalué qu'il y avait eu entre 80.000 et 100.000 glissements de terrains depuis le tremblement de terre initial.

La secousse a été ressentie dans la plupart de la Nouvelle-Zélande. Pour l'instant, nous ne donnons aucun détail. "Nous étions endormis et nous nous sommes réveillés en sentant la maison trembler", a déclaré à l'AFP Tamsin Edensor, une mère de deux enfants à Christchurch. "Ca a continué à aller et venir en s'intensifiant", pendant "longtemps", a-t-elle ajouté. Le séisme a provoqué des pannes de courant et de téléphone dans certaines parties du pays.

L'épicentre de cette réplique ce situe à proximité de la localité de Cheviot, à 120 km de Christchurch.

À Wellington, la capitale du pays, des habitants ont raconté que les vitres de certains bâtiments étaient tombées dans la rue. Richard Maclean, porte-parole du conseil municipal de la ville, a indiqué que des habitants avaient été évacués des banlieues côtières situées dans le sud de la ville en raison de la menace de tsunami.

"Le pire job du monde" : Ryanair recherche candidat "à la peau dure"
Tenté par l'aventure? Vous avez jusqu'au 18 novembre pour envoyer votre CV et votre lettre de motivation. Mais attention, les qualités requises ont de quoi étonner.

Plusieurs routes et immeubles ont été endommagés.

Des routes ont été très endommagées, comme le montrent ces images prises par un journaliste travaillant à Christchurch.

Une alerte au tsunami a été lancée avant d'être levée quelques heures plus tard. Les prochaines vagues pourraient être plus importantes que celles qui se sont déjà abattues.

Arrivé dans la matinée, le HMNZS Canterbury, un bâtiment de la Marine néo-zélandaise a embarqué les derniers touristes qui n'avaient pas quitté la veille par hélicoptère cette bourgade de l'Île du Sud.

Selon la sismologue Anna Kaiser, qui travaille pour le centre gouvernemental GNS Science, les secousses se sont produites près de la côte.

Recommande: