La droite Fillon affronte la droite Juppé — Primaire

27 Novembre, 2016, 22:56 | Auteur: Armand Coulomb
  • Réunion1ère

Le partage des électeurs centristes de l'UDI et du Modem (14% des personnes sûres de voter) est plus équilibré: 59% voteraient pour Alain Juppé et 40% pour François Fillon.

"Depuis 3 ans, je trace ma route à l'écoute des Français, avec mon projet, avec mes valeurs", a lancé dimanche soir le tout nouveau candidat de la droite depuis son QG de campagne, dans son discours de victoire.
.

" Tout s'est focalisé avant le premier tour entre Sarkozy et moi et, maintenant, on découvre le programme de François Fillon avec des convergences mais aussi de profondes différences vis-à-vis de moi", a-t-il ajouté. François Fillon, pour sa part, rassemblait ses partisans à la porte de Versailles, à Paris. Sa femme Penelope a voté quelques instants plus tard à Sablé-sur-Sarthe. Alain Juppé a lui voté dans son fief de Bordeaux.

"J'ai défendu mes idées, je n'ai pas de regrets", a déclaré de son côté Juppé.

Il a également fait référence à un éditorial du quotidien "Sud Ouest", paru dimanche, dénonçant "cette campagne dégueulasse qui m'a fait tant de mal" sur les réseaux sociaux où il a été accusé de connivence avec les islamistes.

L'ultime message de François Fillon à ses supporters enflamme le web
Les électeurs ont commencé à voter, dimanche 27 novembre en France, pour le second tour de la primaire de la droite et du centre. Outre la plupart des sarkozystes, il a enregistré le soutien de Bruno Le Maire et de Jean-Frédéric Poisson.

Sur la base d'un peu plus de 2000 bureaux de vote dépouillés, le député de Paris était crédité d'un score très élevé de l'ordre de 69,5% contre seulement 30,5% pour Alain Juppé. Au premier tour, beaucoup d'électeurs s'étaient déplacés avant tout pour éliminer Nicolas Sarkozy.

Les bureaux de vote - 10.228 sur tout le territoire - seront ouverts de 08H00 à 19H00 dimanche en métropole, avec de premiers résultats attendus vers 20H30 de la Haute Autorité chargée de veiller au bon déroulement de ce scrutin inédit pour la droite. Les Français vivant à l'étranger ainsi que ceux vivant outre-mer ont voté samedi 26 novembre.

Au premier tour, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, avait recueilli 44 % des voix. Juppé n'avait obtenu que 28,6 % des suffrages exprimés.

Sur la question des études, François Fillon veut revoir la sélection en faculté de médecine en fonction des besoins en santé publique et géographiques.

Recommande: