Charleroi-Standard arrêté: vers une non-attribution des points

04 Décembre, 2016, 23:21 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Le Standard risque de devoir jouer en huis clos

L'édition d'hier a malheureusement tenu toutes ses promesses.

Le timing interpelle. Deux matchs de championnats interrompus en Europe en raison du comportement des supporters, ça n'arrive pas tous les week-ends.

Le derby wallon entre Charleroi et le Standard dimanche pour le compte de la 17e journée de Jupiler Pro League a été arrêté définitivement après 70 minutes de jeu après des incidents de la part de supporters en tribunes.

Valls pourrait se déclarer (et démissionner) d'ici mardi — Présidentielle
Vendredi, tous les regards étaient braqués sur Manuel Valls , 54 ans, qui se prépare depuis des semaines à jouer les recours. Rien n'est donc joué dans cette campagne où rien ne se passe décidément comme prévu, selon une formule du président sortant.

Quelques minutes plus tard, les joueurs sont revenus sur le terrain. Les troubles sont venus d'une tribune occupée par des supporters du Standard qui bombardaient de projectiles le portier de Charleroi, le Français Nicolas Penneteau (35 ans), bien connu de la Ligue 1. Les joueurs ont alors été renvoyés aux vestiaires.

" La sécurité des joueurs ne pouvait plus être garantie ", a justifié l'arbitre au micro de Play Sports". Cette interruption a duré une dizaine de minutes. Je vais noter tous les faits dans mon rapport. Cette fois, ce sont les supporters de Charleroi qui se sont signalés par leur bêtise, jetant un gobelet de bière dans la nuque de Guillaume Hubert. Ensuite, nous avons demandé d'arrêter via le speaker du stade. Nous avons encore passé un appel en expliquant que si cela se produisait à nouveau, le match serait arrêté définitivement.

Recommande: