Présidentielle: Valls annonce sa candidature lundi soir

05 Décembre, 2016, 12:36 | Auteur: Armand Coulomb

Le premier ministre français Manuel Valls va annoncer lundi sa candidature à la présidentielle de 2017, venant grossir les rangs des prétendants à gauche face à la droite et l'extrême droite déjà en ordre de marche. Le premier ministre devrait se déclarer candidat à la primaire de la gauche en tout début de semaine - lundi ou mardi au plus tard - avant de remettre sa démission dans la foulée - mardi - et de lancer sa campagne, tandis que François Hollande remaniera son gouvernement, mardi ou mercredi.

Manuel Valls et François Hollande "se sont parlés samedi [3 décembre] et dimanche [4 décembre], toujours avec la même relation de confiance", sans pour autant avoir prévu de se rencontrer, a indiqué un proche de Manuel Valls à l'AFP.

"Les deux têtes de l'exécutif auront en tout cas à cœur de ne pas donner une image de précipitation, notamment dans un contexte de menace terroriste élevée". Le président de la République peut cependant à tout moment décréter de nouveau l'état d'urgence pour 12 jours, et le Parlement prolonger au-delà la mise en oeuvre de ce régime.

Parmi les successeurs possibles de Manuel Valls au poste de Premier ministre, plusieurs noms circulent, dont ceux de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, Jean-Yves Le Drian (Défense) ou encore Marisol Touraine (Santé).

Le mouvement 5-Etoiles se dit prêt à gouverner — Italie
Matteo Renzi a annoncé dimanche 4 décembre dans la soirée sa démission du poste de président du Conseil italien. Mais se trouve divisé par le référendum, certains députés ayant appelé à voter " non ".

Sur France Info ce lundi, le porte-parole du gouvernement était assez amer regrettant visiblement que le Premier ministre ne l'ait pas informé. Il annoncera sa candidature ce soir à 18h30. Il a par ailleurs refusé de dire s'il en soutiendrait le vainqueur, renvoyant à l'appel d'Arnaud Montebourg aux électeurs de droite pour faire battre François Hollande, avant le renoncement du président. "Une autre source gouvernementale ne voyait " que Cazeneuve ou Le Drian", avec un avantage au second qui pourrait plus facilement " cumuler " sa casquette actuelle avec Matignon.

"Je lui conseille amicalement d'être sur une position nouvelle de rassemblement (.) Il faut être soi-même, mais offrir une nouvelle perspective", a déclaré dimanche le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis.

"Ce qu'on peut reprocher à Manuel Valls, c'est d'avoir théorisé les gauches irréconciliables".

Recommande: