Griezmann est un peu déçu — Ballon d'Or

14 Décembre, 2016, 06:45 | Auteur: Mathilde Kaplan

Difficile de ne pas reconnaître sa supériorité cette année.

L'apothéose logique et méritée.

Avec ses cinq victoires, il dépasse Cristiano Ronaldo (trois victoires jusqu'ici) et un trio de trois joueurs distingués trois fois: Johan Cruyff, Michel Platini et Marco Van Basten.

Le 61e Ballon d'Or France Football a été décerné à celui qui était le favori indiscutable: Cristiano Ronaldo.

Twitter ironise sur le 49.3 — Manuel Valls candidat
La maire de Lille "ne croit pas" qu'il peut créer les conditions du rassemblement de la gauche autour de sa candidature. Martine Aubry avait annoncé il y a six mois qu'elle ne se présenterait pas à la présidentielle.

La Une de France Football du mardi 13 décembre a fuité sur la toile, et c'est bien le Portugais qui est sacré avec une large avance.

Cristiano Ronaldo (31 ans) a, comme attendu, reçu son quatrième Ballon d'Or après ceux décrochés en 2008, 2013 et 2014. Il en profite pour revenir à une longueur du total de son meilleur adversaire, Lionel Messi, l'autre extraterrestre du XIXe siècle. Mais sur la question de savoir qui va remporter le Ballon d'Or, il n'y a plus qu'une seule vérité aux yeux du capitaine madrilène: "C'est le meilleur de l'année et pour moi il doit être Ballon d'Or". Le temps a passé, les larmes ont laissé place aux sourires et l'affront a été lavé.

Ce résultat ne surprend personne, après les sacres de Ronaldo en Ligue des champions en mai avec le Real Madrid et à l'Euro en juillet avec le Portugal. Comment aurait-il pu en être autrement après une saison pareille? Lionel Messi a impressionné, comme d'habitude, mais il a moins gagné: "juste " une Liga, et une défaite en finale de la Copa America.

Au-delà des innombrables buts à la pelle, on se souvient du triplé de "CR7" en quarts de finale retour de Ligue des champions face à Wolfsbourg, après une défaite 2-0 à l'aller. Enfin, cocorico! Même si on espérait mieux, Antoine Griezmann s'offre la troisième place du podium "Je termine derrière deux monstres" se serait-il exclamé après avoir appris son classement. La lassitude? C'est mal les connaître. Le brillant Ballon d'Or 2016.

Recommande: