Un ambassadeur russe assassiné en direct — Turquie

22 Décembre, 2016, 08:54 | Auteur: Armand Coulomb
  • Nous mourons à Alep tu meurs ici

L'ambassadeur russe en Turquie a été blessé lundi dans une attaque armée à Ankara. L'UE a vivement condamné cet assassinat. "Je condamne dans les termes les plus forts cet acte odieux de terreur", a déclaré dans un communiqué le prédicateur islamiste basé aux Etats-Unis depuis la fin des années 1990. Pour le président élu des Etats-Unis Donald Trump, le ton est toutefois assez différent. Il était un des artisans du rapprochement observé entre les deux pays ces derniers mois. Ils s'étaient parlé au téléphone peu après l'attaque.

Le maire d'Ankara, Melih Gökçe et plusieurs journaux turcs ont affirmé ce mardi que l'assassin présumé serait lié au prédicateur Fethullah Gülen, bête noire du président Recep Tayyip Erdogan qui le désigne comme l'instigateur du putsch manqué en juillet. L'ambassadeur est allongé à terre à côté de lui. L'ambassadeur russe Andreï Karlov s'exprime pendant une exposition de photos dans la capitale turque.

Évacué avec d'autres personnes de la salle, Burhan Ozbilici est ensuite retourné à son bureau pour travailler sur les clichés qu'il avait pris pendant l'attaque, mais aussi avant.

A Ankara, ce sont les images de Mevlüt Altintas, le terroriste pérorant devant les caméras dans son costume bien sage de policier en civil, qui jouent ce rôle, qui illuminent d'une lumière nouvelle le rôle de la Russie et de la Turquie dans la guerre planétaire qui se joue actuellement en Syrie.

Parallèlement, le dossier russe suit son cours. Selon l'agence Dogan, il s'agit de proches de l'auteur des coups de feu. Le tireur, lui, a été " neutralisé ", selon les autorités, qui n'ont pas apporté davantage de précision.

Andreï Korlov
Andreï Korlov

Le photographe avoue d'ailleurs ne pas avoir compris ce qu'a dit le tireur, qui sera plus tard abattu et identifié comme un policier du nom de Mevlut Mert Altintas.

Aykan Erdemir, de la Fondation pour la Défense de la démocratie basée à Washington, estime qu'Ankara "marche sur la corde raide en tentant de trouver un modus vivendi avec la Russie en Syrie", alors que les partisans de l'AKP voient d'un mauvais oeil le soutien apporté par Moscou au régime du président Assad.

Mais le Kremlin, qui a dépêché en Turquie sa propre équipe pour enquêter avec les autorités turques, a fait montre de circonspection, affirmant qu'il ne fallait "pas tirer de conclusions hâtives tant que l'enquête n'aura pas déterminé qui est derrière l'assassinat de notre ambassadeur".

"L'assassinat à Ankara de sang froid de l'ambassadeur de la Fédération de Russie en Turquie est un crime inqualifiable contre un messager de la paix, de l'amitié et de la fraternité entre les peuples et les gouvernements de Russie et de Turquie".

La Russie est le principal allié du régime syrien, qui est en passe de reprendre Alep, la deuxième ville de Syrie, alors que la Turquie soutient les rebelles qui cherchent à le renverser.

Quels seront les futurs droits des policiers — Légitime défense
Bernard Cazeneuve étant parti à Matignon, c'est le nouveau ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, qui a repris le dossier. Cela vaut également pour toute personne cherchant à " interrompre l'exécution d'un crime ou d'un délit contre un bien ".

Recommande: