Au moins 25'000 personnes évacuées de la ville syrienne d'Alep

23 Décembre, 2016, 06:09 | Auteur: Armand Coulomb
  • Au moins 25'000 personnes évacuées de la ville syrienne d'Alep

Mardi, Moscou accueille une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense de Russie, d'Iran et de Turquie, pour des discussions sur le conflit très complexe où sont impliqués de multiples protagonistes soutenus par différentes puissances régionales et internationales. Selon l'un d'eux, environ 2.000 combattants insurgés et civils attendent encore d'être évacués.

Enfin! Après plusieurs reports, des milliers de Syriens ont pu quitter lundi le secteur rebelle assiégé d'Alep. Il aimerait repartir loin avec sa femme et ses filles.

Pour parvenir en zone rebelle, ils devaient franchir les barrages de l'armée, des Russes et des miliciens iraniens et irakiens, tous alliés du régime.

RD Congo : au moins vingt civils tués lors des manifestations à Kinshasa
La date du 20 décembre 2016 hante la vie politique congolaise depuis des mois. La France s'est dite, mardi, "préoccupée" par les violences .

A l'initiative de la France, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté à l'unanimité une résolution prévoyant le déploiement rapide à Alep du personnel humanitaire de l'ONU déjà présent en Syrie pour surveiller les évacuations et évaluer la situation des civils. "Nous avons reçu l'autorisation pour envoyer 20 employés nationaux et internationaux à Alep pour jouer un rôle critique dans la surveillance et la réponse apportée à Alep", a déclaré le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.

La fin du processus d'évacuation dans la métropole du nord de la Syrie permettra au régime de Bachar al-Assad d'annoncer la reprise totale de la ville et de signer sa plus importante victoire en près de six ans de guerre.

"Nous sommes prêts à contribuer à l'élaboration du projet d'accord, aux pourparlers entre le gouvernement syrien et l'opposition", a dit M. Lavrov, flanqué de ses homologues.

Recommande: