Le gouvernement annonce une révision de la Constitution — Gambie

09 Février, 2017, 22:17 | Auteur: Armand Coulomb
  • La Gambie en

Le nouveau gouvernement en Gambie entend réviser la constitution du pays, pour remplacer la précédente Constitution taillée sur mesure par l'ancien président, Yahya Jammeh.

Selon lui, "il y aura d'abord un processus d'examen de la Constitution gambienne".

Tambadou - le onzième ministre nommé par le président Barrow - a insité sur le fait que certaines réformes, en occurrence, au niveau de la justice criminelle et des lois sur les médias sont prioritaires.

Les associations antiracistes reçues lundi par Cazeneuve — Aulnay
Ce matin sur Europe 1 , l'imitateur se présente comme tous les jours dans le studio de la matinale animée par Thomas Sotto . En fait, il est très, très, très, très, très nul! "Donc, une nouvelle fois, j'en suis désolé ", a-t-il expliqué.

"Le régime faisait régulièrement arrêter les journalistes notamment pour sédition, diffamation ou diffusion de fausses nouvelles", a-t-il déploré. L'ancien procureur adjoint au Tribunal pénal international pour le Rwanda (Tpir) va nettoyer la constitution de Jammeh vivement critiquée pour ses atteintes répétées aux droits humains.

Adama Barrow a prêté serment le 19 janvier à l'ambassade de Gambie à Dakar et a rejoint son pays quelques jours plus tard, après le départ de Jammeh de la Gambie.

Il se trouvait jusqu'alors au Sénégal voisin, qui l'accueillait depuis le 15 janvier à la demande de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) qui craignait pour sa sécurité tant que son prédécesseur était en place. Le ministre des Affaires Etrangères de la Gambie, Ousainou Darboe annonce une visite prochaine du chef de l'Etat, Adama Barrow au Royaume-Uni pour tenir des pourparlers afin de rejoindre le Commonwealth.

Recommande: