SNCF. Après l'accident, trafic rétabli sur la ligne Rennes St-Brieuc

09 Février, 2017, 11:37 | Auteur: Franck Riqueti

Les pompiers dépêchés en nombre sur les lieux, ont du procéder à la désincarcération des deux corps, la voiture se trouvant en partie encastrée sous l'avant du train. En cause: la collision entre une voiture et un TER à un passage à niveau de Quédillac. Réalisant son erreur, il a tenté de manoeuvrer pour revenir en arrière mais un TER Rennes-Saint-Brieuc est alors venu le percuter, a précisé le procureur.

"D'après les éléments dont nous disposons, le passage à niveau fonctionnait normalement". Deux passagers, deux octogénaires sont décédés. Le passager de 92 ans, qui était à l'arrière, est le seul à être parvenu à s'extraire du véhicule avant la collision.

Renault-Nissan frôle la barre des 10 millions de ventes
Les ventes de Renault-Nissan ont progressé de près de 17% en 2016 pour atteindre 9,96 millions de véhicules écoulés l'an dernier. En difficulté, le groupe japonais a en effet accepté une prise de participation de Nissan de 34 % en fin d'année.

Si le trafic ferroviaire a été interrompu, les 14 passagers du train, nullement blessés, et leur conducteur ont pu rejoindre leur destination via des autocars affrétés par la SNCF. Une enquête préliminaire a été ouverte pour déterminer plus précisément les circonstances du drame.

Recommande: