Dinan : un lycéen décède d'une surdose de morphine

08 Mars, 2017, 19:56 | Auteur: Franck Riqueti
  • Le lycéen décédé à l'internat de la Fontaine-des Eaux s'était appliqué à un patch de morphine

L'adolescent de 16 ans découvert inanimé jeudi dernier dans la chambre de son lycée à Dinan, dans les Côtes d'Armor, est mort d'une surdose de morphine, d'après les résultats des analyses toxicologiques, indique ce mercredi 8 mars France Bleu Armorique. Si les camarades du jeune homme, choqués, gardent pour l'instant le silence, cette affaire recèle de nombreuses zones d'ombre.

Ce sont nos confrères de Ouest-France qui ont relayé les résultats de l'autopsie.

Un deuxième élève aurait fait usage d'un patch identique, en même temps que la victime.

Le Conseil d'Etat refuse d'arrêter les soins de Marwa
L'hôpital de la Timone avait attaqué la décision devant le Conseil d'Etat. Cette autorité parentale a été confirmée par la cour. JUSTICE La décision est tombée aujourd'hui.

D'après les analyses, le lycéen avait également consommé du cannabis, ce qui peut provoquer "un effet boule de neige", explique un médecin, qui précise aussi que "la morphine est un dépresseur respiratoire".

Désormais, les investigations doivent déterminer comment les adolescents sont parvenus à se procurer ces patchs. Ces derniers sont uniquement disponibles sur prescription médicale a indiqué le procureur et ceux utilisés lors du drame avaient un dosage " extrêmement important ". Le fait de céder à quelqu'un des stupéfiants avec lesquels il fait une overdose constitue un homicide involontaire " conclut Christine Le Crom, le procureur de la République. L'annonce de ce décès a provoqué une forte émotion dans le lycée où une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place.

Recommande: