François Fillon accuse le pouvoir qui dément

24 Mars, 2017, 04:52 | Auteur: Franck Riqueti
  • Jean-Yves Le Drian ministre de La Défense

Empêtré dans les affaires judiciaires, le candidat de droite à la présidentielle française François Fillon a accusé jeudi le président socialiste François Hollande d'organiser des fuites vers la presse, ce dernier démentant en questionnant son "intégrité".

David Pujadas et son équipe avaient choisi Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et surtout ancien direction de l'hebdomadaire d'extrême droite "Minute". Son épouse est convoquée mardi par les juges en vue d'une éventuelle inculpation.

Sur le plateau de L'Emission politique, sur France 2, François Fillon a attaqué directement François Hollande, le mettant en cause dans les affaires le concernant et soupçonne un "scandale d'état".

"Ca fait deux mois que la presse déverse sur moi des torrents de boue", s'est emporté le député de Paris dès le début de l'émission alors que le journaliste lui demandait s'il était "un homme d'argent". Il y a un livre qui sort ces jours-ci dont j'ai pu lire les bonnes feuilles, qui a été écrit par des journalistes qui sont loin d'être mes amis, car deux d'entre eux sont du Canard enchaîné. Pour cela, le candidat de la droite s'appuie sur le livre à paraître Bienvenue Place Beauvau, Police: les secrets inavouables d'un quinquennat, de Didier Hassoux et Christophe Labbé: "C'est un livre qui (.) explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau, ce qui est d'une illégalité totale". "On est des millions à ressentir ça!"

"Mme Merkel, pourquoi cachez-vous des terroristes dans votre pays ?" — Erdogan
L'ambassadeur néerlandais, actuellement absent de Turquie, est, lui, désormais déclaré indésirable. Et Numan Kurtulmus d'annoncer la suspension des relations au plus haut niveau avec les Pays-Bas.

"Le seul scandale ne concerne pas l'Etat, mais une personne qui aura à en répondre devant la justice", a insisté la présidence. Il y croit tellement que le 24 juin 2014 (.) il est allé voir Jean-Pierre Jouyet, qui est le numéro 2 de l'Elysée, pour lui demander d'activer ce cabinet noir. "(.) Ce cabinet noir n'existe pas". Le communiqué se conclut en accusant François Fillon de causer "un trouble insupportable à la campagne présidentielle".

"J'irai plus loin: je vais mettre en cause le président de la République. François Hollande, lui, a simplement instrumentalisé la police à des fins politiques, mais comme tous les présidents de la Ve République." . "J'ai eu tort d'accepter" ces costumes, "j'ai fait une erreur de jugement", et "je les ai rendus", a assuré l'ex-Premier ministre à propos de trois costumes de luxe, d'une valeur totale de 13 000 euros, offerts par son "très viel ami de plus de vingt ans", Robert Bourgi, un avocat proche des réseaux de la Françafrique.

Serait-il possible que Bercy ait donc fait fuiter des documents fiscaux liés à François Fillon?

Recommande: