L'Armée élimine deux criminels recherchés — Lutte antiterroriste

28 Mars, 2017, 22:02 | Auteur: Armand Coulomb
  • L'Armée élimine deux criminels recherchés — Lutte antiterroriste

"Le MDN a confirmé, ce dimanche 26 mars, la mort du chef de la branche algérienne de Daech, qui a été tué samedi par un détachement de l'ANP dans la région de Djebel Ouahch à l'est de Constantine".

Il s'agit de F. Bilal et de L. Noureddine, alias Abou Al Hammam.

Cette annonce intervient un mois jour pour jour après une attaque avortée contre un commissariat de police à Constantine, ayant fait deux blessés et revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).

À Pékin, Rex Tillerson joue la carte de l'apaisement avec la Chine
La situation est compliquée par le déploiement en Corée du Sud de Thaad , système antimissile sophistiqué américain. S'ils élèvent le niveau de menace de leur programme d'armements à un niveau qui nécessite à nos yeux une action.

Il y a quelques jours, l'armée avait annoncé avoir tué 14 "terroristes" lors d'une opération lancée dans les maquis de la wilaya de Bouira contre un groupe armé qui avait l'intention de tenir "un conclave" dans la région pour rallier l'organisation terroriste Djund Al Khilafa.

Les attaques synchronisées contre deux commissariats de police le 25 février dernier s'inscrivent parfaitement dans cette nouvelle tactique des mouvements djihadistes algériens. Selon plusieurs médias, il était derrière l'assassinat d'un policier en octobre 2016 à Constantine. Selon un décompte établi par l'AFP à partir de données publiées par l'Etat algérien, les autorités ont abattu pas moins de 22 islamistes armés depuis le début de l'année 2017.

Recommande: