Appel à l'unité de Hamon: Mélenchon veut continuer son propre "chemin"

30 Mars, 2017, 02:09 | Auteur: Franck Riqueti

Sur son blog, mardi 28 mars, Jean-Luc Mélenchon estime compliqué de participer à ce débat, trois jours avant le premier tour, compte tenu de son calendrier de fin de campagne.

Lors de sa conférence de presse de ce mercredi, le candidat socialiste à l'élection présidentielle, Benoït Hamon avait appellé Jean-Luc Mélenchon et le parti communiste à se rallier à sa candidature.

"La chaîne ne s'est pas demandée si nous sommes d'accord pour mettre en jeu toute notre campagne 48 heures avant le vote, ni ce que nous avions prévu de faire à cette date, ni s'il est décent et conforme qu'une campagne électorale s'achève par un événement auquel il est impossible de répliquer le cas échéant", a écrit Jean-Luc Mélenchon sur son blog. Rude tâche. Les prochains débats, le 4 avril sur BFMTV et C-News puis le 20 avril sur France 2, devraient aider les Français indécis à se forger une opinion. La date est annoncée et nous sommes en quelque sorte sommés de nous y plier sous peine de passer pour je ne sais quel affreux déserteur qui mépriserait ses concurrents et les téléspectateurs. Dans la foulée, la chaîne annonce qu'elle maintiendra le débat le 20 avril avec les dix autres prétendants à l'Elysée. Pas sûr qu'ils soient tous là. "Je veux lui dire 'calme toi, prends une tisane, fais ta campagne et, de grâce, respecte l'accord que nous avions de ne pas porter de coups en dessous de la ceinture'", a-t-il lancé au candidat socialiste à l'élection présidentielle.

La tension entre le candidat et France 2 est accentuée par les attaques virulentes de Jean-Luc Mélenchon contre L'Emission politique qualifiée dans son billet du jour de " véritable traquenard qui fonctionne seulement comme un spectacle, dont la volonté de mise à mort est tellement évidente qu'elle est insupportable. "Il me paraît donc essentiel de ne pas accepter d'être réduit de cette façon grossière en chair à buzz ". Invité au journal de 20h de France 2 dimanche 26 mars, Benoît Hamon s'est montré catégorique. Dans l'horaire prévu, cela attribuait vingt-huit minutes de temps de parole à chaque candidat, réparti en séquences d'une minute et demi par thème! Si Emmanuel Macron demeure le candidat qui est le plus choisi "par défaut" par ses électeurs (29% d'entre eux), il est néanmoins de plus en plus choisi pour ses propositions politiques (42%, +8 points en une semaine, +17 points en un mois). "Nous serons 11 participants!"

Front National: un document accuserait Marine Le Pen de fraude
Franceinfo vous en résume les principales révélations, contestées par le trésorier du parti, Wallerand de Saint Just. Wallerand de Saint-Just, le trésorier du Front National et Marine Le Pen en meeting à Arpajon, le 14 septembre 2015.

"On a le vent en poupe", se réjouit Charlotte Girard, une proche du candidat de La France insoumise (LFR), coresponsable du programme "l'Avenir en commun".

Au sujet de la position de la France au sujet des élections controversées, Jean-Luc Mélenchon opte pour plus de soutiens aux opposants et à la société civile tandis que Marine Le Pen et François Fillon plaident pour la non-ingérence.

Si l'internaute ne fait pas forcément l'électeur, deux sondages l'ont donné ces derniers jours devant Benoît Hamon (PS), autour de 13 % des intentions de vote.

Recommande: