USA/auto: le marché s'essoufle mais Tesla accélère

06 Avril, 2017, 19:57 | Auteur: Emma Bardin
  • AwoX enregistre une commande record de 150 000 ampoules LED connectées

Lundi 3 avril 2017, le groupe a surpassé Ford en termes de capitalisation boursière puis, le mardi 4, c'est au tour de General Motors d'être laissé derrière, bien qu'ensuite, le constructeur américain ait repris le dessus. Tesla était valorisé 48,63 milliards de dollars à la clôture (+7 %), contre 45,47 milliards pour Ford. La valorisation boursière du groupe dépasse en effet aujourd'hui celles de Ford et General Motors, les deux géants de l'industrie automobile américaine.

En annonçant dimanche avoir livré plus de 25.000 voitures au premier trimestre, un record trimestriel, Tesla a quelque peu rassuré les marchés sur sa capacité à augmenter sa production afin de répondre à la forte demande pour son modèle grand public à venir, le "Model 3". Paradoxalement, Tesla vend moins de 100 000 voitures par an (76 000 en 2016) et n'a pour le moment dégagé aucun profit.

Tesla est sur le point de commercialiser la nouvelle Model 3 dont le prix d'attaque commence aux environs de 35 000 dollars.

Débat: Mélenchon est le candidat qui a le plus convaincu les téléspectateurs
Emmanuel Macron et Benoît Hamon partagent à peu de choses près la même vision de l'Europe. Il devance son adversaire d'En Marche!, Emmanuel Macron, qui en récolte lui 21%.

Tesla en a vendus, en précommande, 400 000 et ce sera une phase cruciale de la croissance du constructeur: il va devoir faire face au marché de masse, avec toutes les contraintes de production rapide qu'il implique: alors que jusqu'à présent ses clients pouvaient attendre car ils achetaient des voitures de luxe, le marché de masse va rapidement grogner s'il y a un retard dans la livraison. Le groupe, filiale de FCA Automobiles (groupe Fiat), a enregistré un recul de 5% de ses ventes à 190.254 unités. Les stocks sont à leur plus haut depuis plus d'une décennie, les promotions sont importantes, la durée des crédits auto s'est allongée et les taux d'intérêt remontent.

A ceci s'ajoute le fait que les prix des voitures d'occasion ont chuté et devraient encore plonger de 25 à 50% lors des quatre à cinq prochaines années, met en garde la banque Morgan Stanley.

Volkswagen poursuit son redressement après le scandale du "dieselgate" avec 27 635 véhicules neufs écoulés, en hausse de 2,68% sur un an, tandis que Toyota en a vendu 215 224 (-2,1%). Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: