Frappes américaines en Syrie: "agression contre un Etat souverain", selon Poutine

07 Апреля, 2017, 16:26 | Auteur: Armand Coulomb

La Russie va demander la tenue d'une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l'ONU après l'attaque américaine en Syrie, avait annoncé un peu plus tôt Viktor Ozerov, le chef de la commission de défense de la Chambre haute du Parlement russe, cité par l'agence russe RIA.

"La partie russe suspend le memorandum avec les Etats-Unis sur la prévention des incidents et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie" menées par les aviations russe et américaine, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, dans un communiqué.

"Cette action de Washington cause un préjudice considérable aux relations russo-américaines, qui sont déjà dans un état lamentable", ajoute le Kremlin.
.

L'Iran, autre allié de poids du régime syrien, a fermement condamné les frappes américaines, selon l'agence iranienne Isna.

"Mais surtout, comme l'estime Poutine, cette action ne nous rapproche pas de l'objectif final de la lutte contre le terrorisme international mais dresse au contraire de sérieux obstacles pour la constitution d'une coalition internationale pour la lutte contre (le terrorisme)", a-t-il déclaré. Ces frappes sont "une réponse appropriée à l'attaque barbare à l'arme chimique perpétrée par le régime syrien", estime Londres, qui précise que le Royaume-Uni "est déterminé à empêcher toute nouvelle attaque" du régime de Damas.

Читайте также: Face à Macron, une invitée était un soutien de Fillon — "L'Emission politique"

59 missiles Tomahawk ont été tirés depuis des navires américains contre la base syrienne de al-Chaayrate.Des militaires russess'y trouvaient, mais d'après Moscou, aucun n'a été blessé.

Mercredi, l'Iran avait "condamné vigoureusement toute utilisation d'armes chimiques quels que soient les responsables et les victimes" mais avait également insisté sur la nécessité de procéder au "désarmement chimique des groupes armés terroristes" en Syrie.

En revanche, en Arabie saoudite, un important allié des Etats-Unis au Moyen-Orient, un responsable au ministère des Affaires étrangères a assuré que son pays "soutenait complètement" les frappes américaines en Syrie.

Donald Trump a, depuis son investiture, menacé de passer à l'acte pour bombarder la Syrie.

"Israël soutient totalement la décision du président Trump et espère que ce message de détermination face aux agissements ignobles du régime de Bachar al-Assad sera entendu non seulement à Damas, mais aussi à Téhéran, Pyongyang et ailleurs", a indiqué le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Recommande: