Les bombardements américains en Syrie divisent la communauté internationale

07 Avril, 2017, 14:16 | Auteur: Basile Toussaint

Autre allié de poids des Etats-Unis dans la région, l'Arabie saoudite a salué la décision "courageuse du président Trump" et assuré qu'elle "soutenait pleinement" les frappes américaines, selon un responsable au ministère des Affaires étrangères.

"Le président de la Russie considère les attaques aériennes américaines sur la Syrie comme un acte d'agression contre un Etat souverain livré en violation du droit international sous prétexte farfelue".

L'Iran, autre allié du régime syrien, a lui aussi "vigoureusement" condamné les frappes américaines.

Le document insistait sur le professionnalisme dont doivent faire preuve les pilotes, conseillait l'utilisation de certaines fréquences radio communes et préconisait la création d'une ligne de communication secondaire au sol.

La base de al-Chaayrate, dans la province de Homs (centre), a été frappée vers 00h40 GMT par 59 missiles Tomahawk tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée.

Championne olympique et positive à l'EPO !
Le test a été pratiqué cette semaine au Kenya sur l'athlète de 32 ans, qui a également remporté le marathon de Londres en 2016. ATHLETISME Jemima Sumgong a été contrôlée positive à l'EPO lors d'un test pratiqué hors-compétition.

La Russie est le principal allié du régime syrien et mène des frappes aériennes depuis la fin septembre 2015 en Syrie, où elle a déployé avions et hélicoptères.

Moscou a annoncé la suspension de l'accord avec Washington sur la prévention d'incidents aériens en Syrie, et réclamé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Selon le porte-parole du Kremlin, Vladimir Poutine estime que cette action orchestrée par les Etats-Unis ne rapproche aucune des deux nations de l'anéantissement du terrorisme, au contraire elle dresse de sérieux obstacles à l'idée d'une véritable coalition internationale.

"L'armée syrienne ne dispose pas de réserves d'armes chimiques", a affirmé le porte-parole, estimant que "la destruction de toutes les réserves d'armes chimiques" par Damas avait déjà été constatée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques. Un porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l'agence Fars, a déclaré que l'attaque ne fera qu'"aider les groupes terroristes qui sont en déclin et compliquer encore la situation en Syrie et dans la région".

La liste des pays apportant leur soutien aux Etats-Unis est bien plus longue. "Le gouvernement syrien doit être puni sur la scène internationale", a-t-il ajouté dans des déclarations à la chaîne Fox TV.

Côté européen, le gouvernement britannique soutient totalement l'action américaine qu'il estime "être une réponse appropriée à l'attaque barbare lancée par le régime syrien et qui a pour but de dissuader de nouvelles attaques", a déclaré un porte-parole du gouvernement britannique.

Recommande: