Présidentielle 2017: Mélenchon (17%) talonne Fillon (18%) pour la troisième place

07 Avril, 2017, 04:08 | Auteur: Basile Toussaint
  • Le jeu machiavélique d’Assad

"Un peu confus", "intéressant", "frustrant", "chaotique": les candidats à l'élection présidentielle et leurs soutiens oscillaient mercredi entre satisfaction, perplexité et frustration au lendemain du premier débat télévisé de l'histoire politique française réunissant l'ensemble des prétendants.

Quant aux résultats du sondage Ifop "rolling" (quotidien) pour Paris Match, CNews et Sud radio publié aujourd'hui, ils donnent 25% pour Le Pen et 24,5% pour Macron au premier tour et 59,5% pour Macron contre 40,5% pour Le Pen au second tour.

François Fillon, effacé durant la première partie du débat, a retrouvé sa zone de confort sur la question du terrorisme, appelant à "vaincre le terrorisme islamique " et juger les djihadistes de retour en France pour "intelligence avec l'ennemi ".

Dans l'hypothèse où François Fillon devrait se retrouver face à la candidate du Front National, il s'imposerait avec 57% des suffrages, contre 43%.

Invitée à préciser sa pensée par Jean-Luc Mélenchon, elle a défendu l'installation de crèches "qui font partie de notre patrimoine " dans les mairies. "Nous nous étonnons de l'attitude de ces candidats qui ne cessent pourtant, le reste du temps, de parler de démocratie et d'égalité, a écrit Philippe Poutou sur son site. Nous ne pouvons manquer de relever qu'ils préfèrent accepter les demandes de chaînes privées, possédées par des grands groupes, plutôt que celles du service public." .

Le Tricolore a rappelé le défenseur Lernout
Le patineur de six pieds quatre pouces, 213 livres a participé à la rencontre du 2 avril 2016, contre les Panthers de la Floride. Shea Weber, Jordie Benn et Alexei Emelin qui n'a pas joué en troisième période, mercredi soir, à Buffalo .

Mais c'est à gauche que le débat semble avoir eu du bon.

"C'est ça votre vision de la laïcité?". "60% des Français n'ont pas de religion, fichez-nous la paix avec la religion!", lui a-t-il lancé.

Leur choix doit se porter "pour le futur désirable", "pour la transition écologique" ou encore "pour la transformation du travail". Benoit Hamon est distancé loin derrière à la cinquième place à seulement 9%.

Selon un autre sondage, réalisé par Elabe pour L'Express et BFMTV, le candidat des Républicains recueille 19% des intentions de vote (+1 pt), talonné par Jean-Luc Mélenchon à 17% (+2 pts). Nicolas Dupont-Aignan, ciblant autant Emmanuel Macron que François Fillon, a pu développer ses propositions pour un "patriotisme de bon sens".

Dans ce cas, 50% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et 30% de ceux de Benoît Hamon s'abstiendraient ou voteraient blanc, précise le sondage, tandis que les électeurs de François Fillon seraient très partagés: 36% voteraient pour Emmanuel Macron, 28% pour Marine Le Pen, et 36% s'abstiendraient ou voteraient blanc.

Recommande: