Rouletabille enquête : François Fillon et le mystère du cabinet noir

07 Avril, 2017, 18:22 | Auteur: Franck Riqueti
  • PATRICK HERTZOG  AFP

"Je ne veux pas rentrer dans le débat électoral, je ne suis pas candidat, mais il y a une dignité, une responsabilité à respecter et je pense que monsieur Fillon est au-delà maintenant ou en-deçà", a poursuivi le président de la République.

La candidate de l'extrême droite, qui s'exprimait pour la première fois sur les déclarations de M. Fillon, s'est rendue vendredi à Moscou où elle a été reçue pour la première fois officiellement au Kremlin par Vladimir Poutine, un chef d'Etat qui "représente une nouvelle vision" du monde, selon elle.

La veille, sur France 2, François Fillon avait évoqué l'ancien Premier ministre socialiste Pierre Bérégovoy, mis en cause dans une affaire de prêt et qui s'est suicidé en 1993, faisant un parallèle entre ses problèmes judiciaires et le sort de l'ancien ministre de François Mitterrand. "Ce cabinet noir n'existe pas", garantit le journaliste. Depuis jeudi, il distille en effet l'idée d'un "cabinet noir" à l'Elysée, au service des intérêts du président.

Ghost in the Shell : une nouvelle adaptation animée va voir le jour
C'est via son site internet que le studio Production IG nous annonce la production d'un nouvel anime appartenant à la franchise Ghost in the Shell.

"Christine Angot admet que François Fillon a droit à la présomption d'innocence". En se basant sur le livre écrit par les journalistes Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé, Bienvenu Place Beauvau, Police: les secrets inavouables d'un quinquennat (édition Robert Laffont, 2017), le candidat à la présidentielle a dénoncé un "scandale d'État ". Je vois aussi les manigances politiques: mercredi, de façon quasi ordonnée, Hollande, Macron, le PS ont réclamé mon retrait et donc celui de la disparition de la droite et du centre. Selon le candidat les Républicains, la plupart des fuites à son sujet proviendraient directement de François Hollande lui-même qui ferait "remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau, ce qui est d'une illégalité totale". "La seule façon de sauver la gauche, c'est de tuer Fillon", avait-il lancé devant une assistance d'environ 2.000 personnes relativement atone.

La Ve République n'aurait jamais tant enfreint la confidentialité, et franchissant la ligne rouge, versé dans une inégalité crasse. "Tout est clair ici, et ce qui n'est pas clair, c'est ce que François Fillon doit justifier auprès de la justice", a encore déclaré M. Hollande au micro de Jacques Vendroux, chef des sports du groupe Radio France, dans le cadre d'une émission sur le sport habituellement diffusée le dimanche soir.

Recommande: