Mélenchon: 8 hologrammes dont 2 dans la région et une web radio

10 Avril, 2017, 21:52 | Auteur: Franck Riqueti
  • François Fillon: reconquérir un électorat qui doute

Manuel Bompard, le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, admet que "c'est un peu vague, Jean-Luc Mélenchon a prévu un discours sur la paix, en phase avec l'actualité" cet après-midi sur le Vieux-Port de Marseille. Cette technique est une nouvelle manière pour le candidat de faire campagne.

Mais, cette fois-ci, Jean-Luc Mélenchon veut aller plus loin en tenant son meeting dans sept villes simultanéement: à Dijon, où le candidat sera présent en chair et en os, et à Nantes, Clermont-Ferrand, Montpellier, Grenoble, Nancy et Le Port à la Réunion grâce à six hologrammes. "J'ai le culte de l'action populaire, mon optimisme est sans limite", a-t-il ajouté, posant les enjeux de son intervention dimanche.

Après une campagne minée par les affaires, où lui-même s'est lancé depuis 14 mois, s'appuyant sur un programme longuement pesé et très complet, il se compare désormais à "un chemin balisé". Non, pas raisonnable... raisonnée.

Pas le droit à l'erreur donc, d'autant que le relatif tassement d'Emmanuel Macron lui ouvre la porte de la finale. En outre, M. Mélenchon distance depuis maintenant trois semaines le socialiste Benoît Hamon, dont la dynamique s'est enrayée avec le feuilleton des départs socialistes vers M. Macron.

Les identités de l'auteur et des victimes précisées — Attentat à Stockholm
Des connaissances indiquaient dans la presse dimanche que l'homme, qui travaillait dans le bâtiment, ne semblait pas radicalisé . Daniel Holl, un chercheur allemand de 31 ans installé en Suède, s'est joint au rassemblement pour dire son refus de la "haine".

Longtemps en quatrième position dans les intentions de vote, Benoît Hamon, qui doit composer avec l'aile droite du PS tentée par le vote Macron, décroche depuis plusieurs semaines dans les sondages au profit de Jean-Luc Mélenchon et est récemment passé sous la barre des 10%.

Un sondage publié dimanche confirme la dynamique de Jean-Luc Mélenchon qui s'impose comme le troisième homme de la campagne présidentielle.

De fait, au delà des intentions de vote, M. Mélenchon atteint des sommets de popularité. Vendredi, il a commenté leur "immense perplexité" face à une gauche politique qui, selon lui, "s'occupait d'eux, de leurs salaires, etc" mais les a "frappés" au cours du dernier quinquennat. Mais aussi les abstentionnistes ouvriers et employés.

Recommande: