Edgardo Bauza limogé, Sampaoli en approche — Argentine

11 Avril, 2017, 10:32 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Jorge Sampaoli pourrait bien quitter Séville pour l'Argentine

Un petit tour et puis s'en va. Le sélectionneur de l'Argentine Edgardo Bauza a été limogé, a annoncé lundi soir le nouveau président de la Fédération argentine de football, Claudio Tapia, alors que l'Albiceleste, finaliste du Mondial 2014, n'a toujours pas décroché son billet pour la Russie.

Deux fois champions en Coupe du monde et finalistes en 2014, l'Argentine se trouve présentement au cinquième rang du classement de l'Amérique du Sud lors des qualifications, avec quatre matchs à jouer.

FOOTBALL Edgardo Bauza s'en va déjà. Sous tutelle à la suite de graves détournements de fonds, la Fédération argentine (AFA) était présidée jusqu'à présent de façon temporaire par Armando Perez, qui avait été choisi en 2016 par le président argentin Mauricio Macri, avec l'appui de la Fifa.

Jorge Sampaoli libéré par le FC Séville?

Les écarts se resserrent à deux semaines du scrutin — France
En la matière, Emmanuel Macron promet, lui, d'agir sur une ligne politique qu'il définit de "Gaullo-mitterrandienne". A 13 jours du premier tour de l'élection présidentielle, l'issue du scrutin n'a jamais semblé aussi incertaine.

Claudio Tapia n'a pas annoncé qui remplacerait Bauza et a convoqué une conférence de presse mardi à 19H30 locales (22H30 GMT).

Bauza avait été engagé en août dernier lorsque Gerado Martino a renoncé à ses fonctions après la défaite de l'Argentine en finale de la Copa America Centenario.

Edgardo Bauza était précédemment l'entraîneur de Sao Paulo. Depuis, son règne à la tête de la sélection a fait débat, alors que l'Argentine proposait jusqu'ici un jeu peu chatoyant, pour des résultats en demi-teinte. Son successeur n'a pas encore été désigné. Dernier épisode en date: une grève de plusieurs jours des footballeurs pour des retards de salaires.

Cette période troublée a eu des conséquences sur les performances de la sélection albiceleste, qui doit en outre composer avec l'absence pour suspension de sa star Lionel Messi pendant les trois prochains matchs de qualifications du Mondial 2018.

Recommande: