Europa League : Lyon s'impose dans le chaos

14 Avril, 2017, 18:40 | Auteur: Thibaud Popelin

Alors que des supporters des Gones avaient pénétré sur la pelouse du Parc OL, avant le coup d'envoi, pour éviter les jets de pétards venus des Turcs placés tout en haut du virage sud, le président rhodanien s'est immédiatement porté au front, au sens propre, sans réelle protection policière, en tentant d'aller rassurer (ou calmer) lui-même les supporters lyonnais.

Le match retour s'annonce chaud.

La réponse de la rencontre de 1/4 de finale doit passer le 20 avril sur la scène de la " Besiktas à Istanbul. "Avec la loi française, à partir du moment où on vend sur une billetterie digitale, on n'a pas le droit de faire du refus de vente, s'est défendu Jean-Michel Aulas".

Selon lui, ces violences s'expliquent par la forte présence de supporters turcs, due à la manière dont ont été vendus les billets: "Il y a une colonie turque très importante en France avec des centaines de milliers de représentants". Nous avons simplement fait en sorte qu'il n'y ait pas de vente à l'étranger.

" Il y avait vraiment, avec ces engins de feu, des blessures sévères et un certain nombre de bombes agricoles qui ont explosé au-dessus de la tête de nos fans qui n'avaient qu'une possibilité, celle de fuir sur le terrain". Lyon a pris une option en battant les Turcs 2-1.

Bachar al-Assad "est un boucher" — Trump
Malgré un entretien entre le président russe Vladimir Poutine et le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Lavrov. "Le jour du Jugement dernier pour Assad", a tweeté l'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley.

La tension aurait pu être bien plus grande si des graffitis anti-PSG n'avaient pas été effacés dans les toilettes du stade juste avant le début du match. Une heure et l'intervention d'un Jean-Michel Aulas exemplaire - qui si on peut lui reprocher de n'avoir pas su devancer les problèmes de sécurité et d'avoir été léger sur l'organisation - n'a pas hésité à se rendre lui aussi sur la pelouse pour tenter de rappeler tout le monde à l'ordre. Il y a eu l'arrivée de supporters turcs qui n'auraient jamais dû être là, venant d'Allemagne. Nous les avions bloqués car certains sont interdits de stade. Mais vu le scénario du match, c'est déjà pas mal. Et puis, les Lyonnais auront des occasions de marquer en contre, qu'il ne faudra pas gâcher. A l'issue d'un match qui aurait pu virer à la catastrophe totale, il a raconté sa folle soirée à l'AFP.

On espérait une semaine pleine d'émotions pour le football français. Mais lors de la conférence de presse avant le match face à Bastia, ce dimanche (17h00), Christophe Jallet avoue n'être pas d'accord avec le président du club: " Je pense que ce sera dur d'avoir un huis clos.

"Ce retard est peut-être une première dans les annales de l'UEFA", a jugé Aulas.

Quand les choses dégénèrent à ce point-là, difficile, même avec une nuit de recul, de comprendre ce qu'il s'est passé.

Recommande: