Opérations escargot des patrons d'auto-écoles contre "l'uberisation" de leur profession

18 Avril, 2017, 09:31 | Auteur: Basile Toussaint
  • Les patrons des écoles de conduite mettent également en garde contre le risque d'un nivellement vers le bas de la sécurité routière

Les patrons d'auto-écoles s'indignent notamment de la dématérialisation de l'inscription au permis de conduire, qui ouvre un peu plus la voie aux opérateurs en ligne et fait avancer leur métier vers une "uberisation".

En cause, la dématérialisation de l'inscription au permis de conduire.

Plusieurs dizaines de véhicules d'auto-écoles se regroupaient lundi matin en périphérie de Paris, avant de mener dans la matinée une opération escargot en direction du centre de la capitale pour dénoncer "l'uberisation" de leur profession. Habituellement faite en préfecture, celle-ci pourra désormais se dérouler à distance. Il ajoute "on va généraliser un enseignement à bas coût". Pour l'Unidec, deuxième organisation représentative, "c'est la porte ouverte aux plateformes digitales employant des moniteurs indépendants illégaux, avec sa généralisation de travail dissimulé (non-paiement des charges sociales, TVA, etc.)".

Macron, Le Pen, Fillon et Mélenchon toujours au coude à coude — Sondages
Hamon à Feugarolles (Lot-et-Garonne), au quatrième jour d'une tournée dans l'ouest et le sud-ouest de la France. Des heurts ont, par ailleurs, opposé des militants anti-FN aux forces de l'ordre en marge du meeting .

Les syndicats demandent à être reçus par le cabinet du Premier ministre. " On ne demande pas un monopole, on n'est pas contre l'inscription libre". Mais ils souhaitent que cela se fasse sur une borne dans les mairies.

Fin février 2016, les deux syndicats, Unidec et CNPA, avaient mobilisé plusieurs centaines de patrons d'auto-écoles en France pour demander le report de la nouvelle épreuve du code de la route.

Recommande: