"À pleurer", selon la presse — Incidents Bastia-Lyon

18 Avril, 2017, 06:39 | Auteur: Mathilde Kaplan

"Bastia-Lyon, ou quand le foot s'invite, une nouvelle fois, dans la rubrique faits divers", écrit le correspondant du quotidien, Julien Argenti, au terme d'une semaine marquée par l'attentat contre l'équipe allemande de Dortmund et les incidents qui ont émaillé le match de Ligue Europe Lyon-Besiktas. Mais l'attitude d'Anthony Lopes, régulièrement provocateur, au même titre que certains joueurs lyonnais. Un événement comme celui-ci montre les dérives dont peut être victime le sport. Ce lundi, chaque camp règle ses comptes avec celui d'en face. Le procureur de la République de Bastia Nicolas Bessonne a indiqué à l'AFP que trois Lyonnais avaient déposé plainte contre X pour violence en réunion dans une enceinte sportive.

"Toutes les options sont sur la table" (Pence) — Corée du Nord
Fin mars-début avril, la Corée du Nord avait déjà tiré trois missiles balistiques vers la mer du Japon. Elle a dit qu'elle avait développé un missile susceptible d'atteindre le territoire américain.

Bien entendu le principal intéressé, Anthony Agostini, n'a pas la même version des faits et a donné son point de vue sur l'antenne de RMC Sport. Il s'agit des gardiens de but Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin, et de l'attaquant Jean-Philippe Mateta. À la mi-temps, je suis allé voir calmement Anthony Lopes pour lui demander de se calmer et de ne pas chauffer les esprits, a raconté le dirigeant, ancien membre des Ultras de l'association Bastia 1905. "Il a insulté quelqu'un de ma famille et a tenté de me mettre un coup de poing". Je confirme la plainte pour dénonciation calomnieuse. Je ne peux pas laisser passer ça. Les deux parties se rejettent la faute l'une sur l'autre, alors qui croire?

Recommande: