État d'urgence après deux attentats meurtriers de l'EI — Egypte

18 Avril, 2017, 05:43 | Auteur: Armand Coulomb

Les deux attentats de l'EI contre des églises coptes, ce 9 avril, ont fait 44 morts à Tanta et Alexandrie.

Le Président Égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a donc établi un état d'urgence de 3 mois et a fait appel à l'armée pour renforcer la police pour la sécurité de certaines infrastructures.

DIA 10 avril 2017: Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a réaffirmé dimanche la solidarité de l'Algérie avec l'Egypte " dans ses efforts pour l'éradication du terrorisme " et ce suite aux attentats à la bombe ayant ciblé deux églises à Tanta et Alexandrie.

La mesure annoncée par M. Sissi, dans une déclaration solennelle à la télévision, doit encore être approuvée par le Parlement. Toutefois cette situation n'est pas nouvelle pour le pays, indique 20 minutes.

La deuxième explosion a eu lieu dans la ville d'Alexandrie, en Egypte.

Une première attaque a eu lieu dimanche matin dans la ville de Tanta, située à une centaine de kilomètres du Caire.

Le Pen, Macron et Fillon au coude à coude (sondage Opinionway)
Jean-Luc Mélenchon gagne un point dans l'enquête d'opinion Ifop et passe donc de 18 à 19% des intentions de vote au premier tour. Dimanche, le tribun de la gauche radicale a embrasé un rassemblement à Toulouse de plusieurs dizaines de milliers d'"insoumis".

Quelques heures plus tard, une autre explosion a frappé l'église Mar Morcos (Saint-Marc) à Alexandrie, faisant 16 morts et 41 blessés, selon un bilan actualisé du ministère de la Santé. Le kamikaze s'est fait exploser après avoir été empêché d'entrer dans l'église.

Au moins 27 personnes ont été tuées et 78 autres blessées, a assuré le ministère de la Santé. Le pape copte Tawadros II qui assistait aux célébrations, est sain et sauf.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmad Abou Zeid, a pour sa part estimé que c'est une tentative odieuse mais ratée visant tous les Egyptiens. Le pays est sous le régime d'état d'urgence, après les deux attentats à la bombe, revendiqués par le groupe "Etat islamique".

Les deux attaques ont été revendiquées en début d'après-midi par l'EI, dont la branche égyptienne avait récemment appelé à viser la communauté copte. "Que le Seigneur convertisse les coeurs de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort et aussi le coeur de ceux qui fabriquent les armes et en font commerce", a conclu le pape argentin.

Le président français François Hollande a dénoncé un "attentat odieux", affirmant dans un communiqué que la France "est pleinement solidaire de l'Egypte".

"En s'en prenant, une fois encore, à des lieux de culte, le terrorisme abject dévoile, à nouveau, son visage atroce et criminel rejeté par toutes les religions célestes", ajoute le communiqué, notant que les "auteurs de ces actes ignobles ne sont que des infidèles qui n'ont aucun lien avec la sainte religion islamique et ses principes tolérants".

Recommande: