Présidentielle française: Macron et Le Pen en duel avant le sprint final

19 Avril, 2017, 10:03 | Auteur: Basile Toussaint

"On ne nous ment pas, nous n'obligeons personne à répondre à des questions inconfortables et à donner des réponses qui influeront sur leur vie sociale", a expliqué à Sputnik Svetlana Krylova, directrice du centre d'analyse Brand Analytics soulignant que la compagnie ne réalisait pas ses propres sondages.

Marine Le Pen a lancé lundi la dernière semaine de sa campagne présidentielle en insistant sur des thèmes qu'elle n'a pour l'instant pas réussi à imposer dans le débat, comme l'identité française et l'immigration, au cours d'un meeting perturbé par de brefs incidents. L'entourage du candidat d'En Marche!, contacté également par l'AFP, a confirmé que l'équipe de M. Macron avait reçu les mêmes photos ce jour-là.

A six jours du premier tour, l'ex-ministre de l'Economie réaliserait le meilleur score, avec 24% d'intentions de vote, gagnant un demi point par rapport à la précédente enquête de cet institut publiée le 13 avril.

Le candidat des Républicains finit fort la campagne.

Favoris des sondages mais en position précaire, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se répondront lundi à quelques heures d'intervalle par meetings interposés à Paris, lançant une dernière semaine décisive avant le premier tour de l'élection présidentielle.

Référendum en Turquie : Un responsable de l'opposition demande l'annulation du scrutin
Les derniers mois ont également été marqués par une dégradation des relations entre la Turquie et l'Union européenne, M. Accueilli dans la capitale, à son retour d'Istanbul, par une foule de partisans devant l'aéroport Esenboga, M.

En stagnation, voire en léger recul, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, talonnés par Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, veulent recréer une dynamique. Une promesse qui ne figure pas dans son programme.

François Fillon, de son côté, croit toujours à sa victoire. "La campagne a été rude".

Il a largement occupé le terrain durant le week-end pascal en s'adressant à l'électorat catholique et s'est rendu samedi au Puy-en-Velay (Haute-Loire), haut-lieu du catholicisme français. Le candidat de la droite reste légèrement devant le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, qui est pointé à 19,5 % (+0,5) par l'Ifop, à 18 % (+0,5) par Opinionway et à 18 % (-0,5) par Elabe.

Le président socialiste estime aussi que Jean-Luc Mélenchon a "des facilités qui quelquefois tombent dans le simplisme", évoquant en particulier ses positions sur la Syrie, la Russie, l'Otan et l'Union européenne. Un vrai casse-tête. Avec une opiniâtreté qui force l'admiration, Benoît Hamon continue et accélère sa campagne, multipliant les meetings dont le dernier à Toulouse ce soir avant un rendez-vous festif place de la République à Paris, demain.

"Les photos ont été communiquées à mon service de sécurité dès jeudi", a indiqué la candidate de l'extrême droite Marine Le Pen.

Recommande: