Dernier round télévisé avant le très ouvert "match à quatre" — Présidentielle

20 Avril, 2017, 11:44 | Auteur: Basile Toussaint

Avec 18% des intentions de vote, le leader de la France insoumise est stable par rapport à notre précédente enquête. Les pronostics des Français seront-ils faussés par le très petit écart qui distingue les quatre têtes de course? Mais celui qui est donné au coude-à-coude avec Marine Le Pen dans les sondages avait également un agenda médiatique chargé.

A 11 jours du premier tour de la présidentielle, François Hollande a fait irruption dans la campagne pour mettre en garde contre le 'péril' Mélenchon. Ainsi, Marine Le Pen pourrait aussi se retrouver en face de François Fillon ou de Mélanchon.

Si Macron et Le Pen semblent être dans un confort relatif, il ne faut pas sous-estimer la manne des électeurs indécis, qui pourraient bien faire basculer les résultats du scrutin, ce dimanche 23 avril. Un tel pourcentage témoigne d'une hausse de 1,5%, ce qui représente une lueur d'espoir pour toute la droite nettement pessimiste depuis quelques mois.

Jean-Luc Mélenchon maintient le cap quoique...

...

Turquie: l'Autorité électorale rejette les recours contre le référendum
Les régions du sud-est, peuplées en majorité de Kurdes, ont aussi massivement voté contre l'accroissement des prérogatives du chef de l'Etat.

Ensuite, pour prendre en compte l'aspect personnifié du vote et départager les candidats des blocs, les étudiants ont utilisé trois sources de données que sont les sondages, Twitter et Google, et les ont analysées séparément avant de les combiner. De ce fait il demeure un candidat sérieux et se maintient dans le quatuor de départ pressenti pour s'installer à l'Elysée au soir du 21 mai 2017. "L'indécision, principal favori à une semaine du premier tour", titre "Le Monde", notant que les états-majors préparent le sprint final dans un contexte inédit. Il est ainsi en deuxième position derrière Emmanuel Macron à 26%. Le conservateur François Fillon, longtemps plombé par ses ennuis judiciaires - il a été inculpé notamment pour détournement de fonds publics, une première pour un candidat majeur à la présidentielle -, et le champion de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon les talonnent de près (presque à 20%). Une rencontre pour "préparer l'avenir en réconciliant les mémoires", a affirmé Emmanuel Macron sur Twitter. La configuration d'une présence de Jean-Luc Mélenchon au 2e tour n'a pas été testée.

Cette élection a déjà connu beaucoup de surprises. Le spectre d'un Donald Trump hantant les Français et les Européens en général, Marine Le Pen serait victime de cette coalition du "tout sauf elle", en témoigne le score pressenti selon les sondages.

Dans l'hypothèse d'un second tour Macron-Le Pen, l'ex-ministre de l'Economie battrait la présidente du Front national, avec 60,5% des voix, contre 39,5%. Ils lancent une dernière semaine décisive avant le premier tour de l'élection présidentielle française.

Recommande: