Présidentielle : Macron et Le Pen consolident leur avance

21 Avril, 2017, 01:25 | Auteur: Basile Toussaint

Toujours aux basques du candidat Macron, elle est créditée d'un score honorable, voire assez important pour passer le premier tour. D'ailleurs, alors que ce dernier est de moins en moins choisi pour ses propositions politiques, le candidat socialiste est à l'inverse le plus choisi pour cette raison par ses électeurs potentiels (62%, contre 51% pour l'ensemble des candidats), à égalité avec Marine Le Pen. 16% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intention de vote.

Jean-Luc Mélenchon a assuré mardi qu'il ne souhaitait sortir ni de l'Europe ni de l'euro.

Jean-Luc Mélenchon maintient le cap quoique...

...

Il arriverait quatrième, juste derrière le candidat de la droite François Fillon, à 19,5%, qui progresse de 2 points malgré sa mise en examen le 14 mars pour détournement de fonds publics. De ce fait il demeure un candidat sérieux et se maintient dans le quatuor de départ pressenti pour s'installer à l'Elysée au soir du 21 mai 2017.

Présidentielle. Macron et Le Pen creusent un peu l'écart
François Fillon perdrait face à Jean-Luc Mélenchon lequel distancerait la présidente du FN en cas de second tour. Parmi les électeurs indécis, 11% déclarent aujourd'hui avoir l'intention de se décider dans l'isoloir.

Les sondages révélés depuis un an ont tendance à donner Emmanuel Macron favori du premier tour voire même du second mais avec des configurations et des combinaisons différentes. Ceci explique que l'électorat d'Emmanuel Macron soit régulièrement décrit par les enquêtes comme le plus susceptible de changer d'avis. En effet selon toujours les sondages, un hypothétique deuxième tour avec Marine Le Pen le verrait remporter la présidentielle avec 61% des voix. François Fillon bénéficie d'un taux de sûreté du vote de 81 % (+ 3 points), Jean-Luc Mélenchon de 75 % (+ 9) et Emmanuel Macron de 74 % (+ 7).

" Un second tour Mélenchon-Le Pen, pour le pays, c'est effrayant, pour l'image du pays et pour son avenir, parce que les choix proposés sont extrêmement risqués", a-t-il dit. Son programme serait donc perçu comme une version améliorée de celui du candidat de Les Républicains.

Compte tenu du resserrement de l'écart entre les candidats dans les enquêtes d'opinion, cette semaine sera cruciale et décisive. Dans les configurations testées pour le second tour, Emmanuel Macron s'imposerait face à Marine Le Pen (avec 66% des suffrages), face à François Fillon (68%) et à Jean-Luc Mélenchon (60%).

A quelques jours seulement du premier tour de la présidentielle, les électeurs semblent avoir arrêté leur choix sur leurs candidats.

Recommande: