Présidentielle. Emmanuel Macron en tête à Avranches

24 Avril, 2017, 08:20 | Auteur: Basile Toussaint

Marine Le Pen, qualifiée pour le second tour de l'élection présidentielle face à Emmanuel Macron, a jugé dimanche le résultat du premier tour "historique", indiquant qu'une "première étape est franchie". En troisième position, François Fillon affiche un score de 14,41%, suivi par Marine Le Pen (13,83%). D'un côté un candidat qui entend incarner un renouveau en prenant le meilleur de chaque mouvement politique, qui estime que la France à le devoir d'accueillir des réfugiés, défend corps et âme l'idée européenne et veut que la France soit forte dans l'économie mondiale (lire le programme de Macron). Emmanuel Macron a ensuite longuement remercié ceux qui l'ont soutenu.

Marine Le Pen compte profiter de la vague populiste qui a porté Donald Trump à la Maison Blanche et conduit la Grande-Bretagne à voter pour la sortie de l'Union européenne. L'écart le plus réduit date du 10 avril: Emmanuel Macron descendait à 58% contre 42%.

Vainqueur triomphal de la primaire de droite, M. Fillon a été grandement fragilisé par les affaires judiciaires, après la révélation fin janvier par Le Canard enchaîné de l'emploi soupçonné fictif de son épouse comme collaboratrice parlementaire, pour lequel la justice l'a mis en examen. "De son unité, de sa sécurité, de sa culture, de sa prospérité et de son indépendance", a déclaré Le Pen dans la cité minière de Hénin-Beaumont.

" J'ai entendu ces derniers mois, et encore aujourd'hui, les doutes, les peurs du peuple de France, sa volonté de changement " avance l'ancien ministre".

81 % de participation à 17 heures — Présidentielle française
A Saint-Pierre, Adèle Nativel et Laurent Pirotte ont suivi des familles venues accomplir le devoir électoral. A la même heure le 22 avril 2012, lors de la présidentielle précédente, ce taux s'était élevé à 70,59%.

François Fillon, longtemps quatrième à Comines, doit sa remontée au hameau de Sainte-Marguerite, très ancré à droite et là où on vote le plus (82,91 % de participation contre une moyenne de 73.99 %).

William Richard, conseiller municipal communiste: " Les gens qui ne se retrouvent pas dans la politique et qui se sentent délaissés, trahis, abandonnés, se dirigent vers le Front national. Et François Fillon rejoint Nicolas Sarkozy, Alain Juppé ou encore Manuel Valls et Arnaud Montebourg (pour la gauche) dans ce grand mouvement de "dégagisme" de la classe politique française. Puisque c'est Jean-Luc Mélenchon, qui lui souffle le podium d'un fil, avec 19,40% des suffrages exprimés. François Baroin, président LR des maires de France, votera également Macron "à titre personnel", tout comme Jean-François Copé, qui le fera "la mort dans l'âme". Même consigne pour le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, en attendant son mentor, François Hollande. Pour celle qui a mené campagne sur l'opposition entre "patriotes" et "mondialistes", le second tour permettra de choisir entre "la grande alternance" et la "dérégulation". Elle a en effet progressé de plus d'un million de voix par rapport à 2012. Il a appelé à voter pour Emmanuel Macron.

Le parti socialiste est même devancé par Nicolas Dupont-Aignan et ses 439 voix (6,43 %). Dans son discours, Emmanuel Macron a donc insisté plusieurs fois sur sa nécessite de rassembler, comme un message à faire passer. Je me réjouis aussi du score d'Emmanuel Macron, avec 27,58% largement supérieur à son score au niveau national.

Recommande: