Macron gagne encore un point — Sondage présidentielle française

06 Mai, 2017, 16:01 | Auteur: Basile Toussaint
  • Vue de Paris avec le Champ-de Mars et la tour Eiffel le 1er mai 2008Plus

En soirée, ils ont chacun profité du dernier meeting de campagne pour lancer des appels à la mobilisation. "Il ne fait que bouger ses mains quand il parle, c'est agaçant", déclare une militante après avoir maintes fois soupiré devant les prises de paroles de l'ancien ministre de l'Économie. Pour Damien et la majorité des personnes présentes dans la salle, il s'agit d'une victoire franche de Marine Le Pen.

"Il ne faut pas avoir peur du débat, y compris quand il est féroce, c'est utile", a-t-elle dit sur BFMTV et RMC.

Vers la fin du duel, alors que le candidat centriste accusait le FN d'être "le parti des affaires", Marine Le Pen a lancé, comme un avertissement: "J'espère que l'on n'apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas". Le parquet de Paris a ouvert dans la foulée une enquête préliminaire.

L'écart est en revanche plus réduit concernant le candidat qui "comprend le mieux les gens comme eux" parmi les sondés, avec 55% en faveur d'Emmanuel Macron contre 48% pour la candidate du Front National.

"J'espère toujours que mon champion va gagner nettement", a confié le père de Marine Le Pen, qui soutient la candidature de sa fille malgré leurs relations tendues. "Nous n'hésiterons pas à poursuivre en diffamation quiconque reprendra cette fausse information", a ajouté son entourage. La candidate frontiste a reconnu jeudi ne pas "avoir de preuves" mais expliqué qu'elle avait jugé nécessaire de l'interroger.

Marine Le Pen ne se sent "pas du tout" visée
D'après le nouveau sondage Elabe pour BFMTV et L'Express , Emmanuel Macron vient d'augmenter son avance sur Marine Le Pen. Sa posture d'agressivité verbale face à Emmanuel Macron a sans doute compromis sa capacité à incarner ce rôle.

POLITIQUE- Le bilan du débat de l'entre-deux-tours dressé par Jean-Marie Le Pen n'est pas franchement fameux.

Un soutien offert au lendemain d'un débat qui s'est illustré par le niveau d'agressivité et notamment celui de Marine Le Pen.

Ce débat "n'a pas fait bouger les lignes", a considéré Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, alors que deux tiers des adhérents de La France insoumise privilégient le vote blanc ou nul, ou l'abstention. "MLP catastrophique sur l'euro".

A quelques jours du second tour de l'élection présidentielle, le débat entre les deux candidats à l'Elysée a été regardé par près de 16,5 millions de téléspectateurs et de nombreux commentateurs ont estimé qu'il avait été "d'une brutalité inédite".

Le journaliste et candidat aux législatives, soutenu par La France insoumise, François Ruffin a averti Emmanuel Macron qu'il était un candidat "haï", et qu'il n'aurait qu'une "légitimité fragile" en cas de victoire.

Recommande: