Présidentielle: les derniers sondages donnent Macron largement en tête

06 Mai, 2017, 08:38 | Auteur: Franck Riqueti
  • Marine Le Pen face à Emmanuel Macron le 4 mai 2017

Notons d'abord que chacun des deux candidats finalistes parvient à conserver la confiance de la quasi-totalité des électeurs les ayant soutenu le dimanche 23 avril: 96% des électeurs d'Emmanuel Macron et 94% de ceux de Marine Le Pen confirmeront leur choix au second tour.

Les gardes rapprochées des deux candidats, campées dans les loges où elles suivent le débat sur un écran, ont tweeté à tout va. Nos confrères rapportent qu'un des proches d'Emmanuel Macron s'est autorisé durant le direct une pause nicotine sur le parking du studio. Mais c'est surtout Marine Le Pen qui voit les reports des électeurs de Fillon et de Mélenchon sur son nom légèrement baisser. Il reste les élections législatives et, "pour la première fois de l'histoire du Front national, la possibilité de constituer à l'Assemblée nationale un groupe assez conséquent susceptible d'exercer une réelle influence sur la politique du pays".

Par ailleurs, la sociologie du vote en faveur d'Emmanuel Macron coïncide avec celle des professionnels de santé: le leader d'En Marche suscite en effet plus certainement l'adhésion des catégories socioprofessionnelles supérieures et des personnes diplômées. Face à la disqualification de leur favori, les professionnels ont majoritairement choisi d'entendre la recommandation formulée dès le soir du premier tour par le candidat de la droite et du centre. "Il est de notre devoir, pour faire barrage à Marine Le Pen et au Front National, de voter et d'appeler à voter, quels que soient notre sensibilité et notre vote du 1er tour, pour Emmanuel Macron" écrit le professeur André Grimaldi à l'origine de cet appel.

Le candidat d'En marche!, qui avait perdu quelques points après le premier tour, progresse dans les dernières enquêtes.

L'abrogation d'"Obamacare" franchit un cap au Congrès, succès pour Trump
Toute modification du texte devant à nouveau passer devant la Chambre, le processus pourrait s'avérer long. Les républicains affirment que le marché individuel créé par Obamacare est dans une spirale infernale.

A deux jours du vote, l'indice de participation se situe à 76%, ce qui serait inférieur aux 78% du premier tour.

Ce sondage a été réalisé jeudi auprès d'un échantillon de 998 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 959 personnes inscrites sur les listes électorales. Marine Le Pen perd jusqu'à 3 points dans le sondage Odoxa-Dentsu Consulting. Elle a été accueillie aux cris de "Marine, rends l'argent!" par des manifestants favorables à Emmanuel Macron ou à Jean-Luc Mélenchon. L'électorat de Benoît Hamon se reporterait à 73% sur Macron, 7% sur Le Pen (20% d'abstention, blancs ou nuls). Marge d'erreur de 1 à 2,3 points.

Bien entendu, les sondages ne constituent pas une prévision de résultat de dimanche. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Recommande: