Netanyahu condamne "avec force" l'attentat de Manchester

23 Mai, 2017, 18:53 | Auteur: Armand Coulomb

La Grande-Bretagne a de nouveau été frappée par un attentat, le plus meurtrier depuis douze ans, qui a fait au moins 22 morts (ont un enfant) et près de 50 blessés à l'issue du concert pop d'Ariana Grande lundi soir à Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre. Les responsables de la salle affirment qu'elle a eu lieu à l'extérieur de l'Arena, tandis que les policiers citent des témoignages affirmant que la détonation aurait retenti dans le hall de la salle.

De son côté, Ariana Grande reste inconsolable. La police a précisé que l'auteur de l'attentat, un individu seul, encore non identifié, est mort en actionnant l'engin explosif qu'il portait.

Agée de 23 ans, née en Floride dans une famille d'origine italienne, elle a très jeune fait des débuts prometteurs en rejoignant les chanteurs d'une comédie musicale de Broadway, à New York.

4h53 - Les images vidéos tournées par les spectateurs du concert commencent à circuluer sur les réseaux sociaux. "Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste ", a déclaré la Première ministre britannique Theresa May, en exprimant sa sympathie aux familles. Un sombre événement qui soulève par conséquent la colère, l'incompréhension mais aussi la tristesse et le désarroi. La ministre de l'Intérieur Amber Rudd a quand à elle dénoncé une " attaque barbare visant délibérément parmi les plus vulnérables de notre société: des jeunes et des enfants sortis pour aller voir un concert pop".

"Nous étions en train de quitter la salle après le concert d'Ariana Grande vers 22h30 (21h30 GMT) lorsqu'on a entendu un bang, comme une explosion, qui a paniqué tout le monde, et tout le monde essayait de fuir la salle ", a raconté Majid Khan, 22 ans, à l'agence britannique Press Association.

Ce que l'on sait — Attentat à Manchester
Nous avons entendu la dernière chanson, puis tout à coup il y a eu un énorme flash, suivi d'une explosion et de fumée. Elle a ensuite indiqué qu'il s'agissait " de vêtements abandonnés et non d'un objet suspect ".

L'attaque intervient deux mois jour pour jour après celui de Londres qui avait fait 5 morts.

"Mes pensées et mes prières sont avec toutes les personnes affectées par cet horrible acte à Manchester". Pour rappel, un homme avait foncé dans la foule avec un véhicule avant de poignarder un policier.

Ariana Grande s'est dite "brisée " par l'attentat".

9h32 - Les maires de Nice et de Paris, dont les villes ont elles-aussi été touchées par des attaques terroristes, apportent leur solidarité à Manchester. Le président français Emmanuel Macron son "effroi" et sa "consternation".

" Le terrorisme est une menace mondiale et les pays civilisés doivent agir ensemble pour en venir à bout, où qu'il sévisse", a-t-il ajouté.

Recommande: