Un véhicule fonce dans la foule sur le London Bridge — Londres

04 Juin, 2017, 10:56 | Auteur: Emma Bardin

Six personnes ont été tuées dans l'attentat commis samedi soir dans le centre de Londres et trois assaillants ont été abattus par les forces de l'ordre, a indiqué la police de la capitale britannique dans un communiqué.

Ils ont tué six personnes et fait 48 blessés, avant d'être abattus. Les trois hommes ont été abattus par la police.

Les policiers ont été appelés à 22h08 locales (21h08 GMT) suite à des témoignages faisant état d'une camionnette fonçant contre la foule sur le pont de London Bridge.

Autour de 5 heures du matin, la police a fait un premier bilan des deux attaques terroristes survenues à Londres ce samedi soir.

"Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées fausses", a précisé la police, qui a appelé à éviter les quartiers où s'est déroulée l'attaque afin de laisser les urgentistes faire leur travail.

Ligue des champions : Ronaldo, le premier joueur à marquer dans trois finales
Le calice jusqu'à la lie pour Buffon, qui s'incline une troisième fois en finale de Ligue des Champions , en autant de disputées. Déjà en gagner une, c'est formidable, mais deux puis trois et surtout deux de suite, on marque l'histoire donc c'est bien".

Une camionnette fonce dans la foule sur le London Bridge. "Trois hommes en sont sortis avec de grands couteaux et ont poignardé des gens au hasard le long de Borough High Street", a raconté un chauffeur de taxi.

Dans plusieurs tweets, la police londonienne a évoqué un second incident au marché de "Borought Market", non loin du London bridge. "J'ai immédiatement pensé à l'attaque de Westminster", a-t-il déclaré en décrivant une camionnette qui zigzaguait pour renverser des groupes de piétons.

La police britannique des transports a confirmé qu'il y avait "un certain nombre" de victimes, ajoutant que l'incident avait "possiblement impliqué une camionnette et un couteau". Selon la chaîne américaine CNN, qui cite un témoin, deux personnes ont été poignardées dans un restaurant du Borough Market. "Je veux exprimer mon immense gratitude à la police et aux services d'urgence qui sont sur place". Des dizaines de personnes ont plus tard été exfiltrées du quartier, les mains sur la tête.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a condamné des "actes barbares". "Quoi que les Etats-Unis puissent faire pour apporter leur aide à Londres et au Royaume-Uni, nous sommes là - NOUS SOMMES AVEC VOUS. QUE DIEU VOUS BENISSE!", a écrit Donald Trump sur Twitter.

De son côté, le président français Emmanuel Macron a réagi en tweetant son soutien à la population britannique. Elle intervient douze jours après un attentat suicide à Manchester, qui a fait 22 morts et plus de 100 blessés, et cinq jours avant des élections législatives au Royaume-Uni.

Recommande: