"J'ai vu le matheux": à l'Assemblée, Mélenchon s'en prend à Cédric Villani

21 Juin, 2017, 11:15 | Auteur: Armand Coulomb

Le torchon brûle entre Jean-Luc Mélenchon, député de La France insoumise, et Cédric Villani, député de La République en marche. "J'ai vu le matheux, là". Il ne sait pas que la journée de huit heures, c'est cent ans de lutte. "Je vais lui expliquer ce qu'est un contrat de travail, il va tomber par terre, parce qu'il le sait pas", a lancé le député marseillais, qui faisait son entrée à l'Assemblée nationale. "Le gars croit que ça a toujours été comme ça", s'est-il amusé.

Une attaque à laquelle n'a pas manqué de répondre Cédric Villani, qui a reçu la médaille Fields en 2010. "Ils ne savent pas ce qu'il y a dans un contrat de travail", a-t-il raillé.

"Cher @JLMelenchon, Directeur de l'IHP (Institut Henri Poincaré), j'en ai vu des contrats de travail... mais c'est tjs un plaisir de recevoir des cours particuliers!"

Les résultats du second tour des législatives
En 2012 , toujours en région PACA, la droite était sortie majoritaire avec 25 sièges sur 42 pour Les Républicains (UMP) et l'UDI . Le Front national et l'Extrême droite avaient remporté un siège chacun, tout comme les Verts et le Front de gauche.

Jean-Luc Mélenchon, fidèle a ses habitudes, ne s'est pas arrêté aux députés et en a profité pour mettre un coup aux journalistes, notamment à celui de BFMTV, qui, selon le député, poussait une autre journaliste pour se mettre devant elle, "un peu moins de machisme, ça vous ferait du bien". J'imaginais que les Français en étaient collectivement fiers.

Tout a commencé en fin de matinée, lorsque le leader de la France Insoumise, face aux caméras, et sans prendre de gants, s'en est pris aux nouveaux députés de la majorité.

"Nous avons notre mot à dire sur chaque page du Code du travail, sur chaque article" et "on ne lâchera pas un centimètre carré de ce document comme ça", a-t-il promis.

Recommande: