La France "ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée" — Macron

26 Juin, 2017, 16:06 | Auteur: Franck Riqueti
  • Porochenko les USA seront plus actifs dans le règlement du conflit dans le Donbass

Lors d'une conférence de presse au côté du président ukrainien, Emmanuel Macron a exposé la position de Paris sur la crise ukrainienne.

Après avoir été reçu par Donald Trump à la Maison Blanche et l'annonce du renforcement des sanctions contre la Russie par l'administration américaine, le président ukrainien Petro Porochenko a poursuivi sa tournée occidentale le 26 juin en passant par l'Élysée. La France, l'Allemagne, l'Ukraine et la Russie - ledit format Normandie - devrait se réunir fin juin ou début juillet 2017 dans l'espoir d'une relance dudit processus de Minsk.

Pour sa part le président ukrainien a souhaité "une présence de l'OSCE 24 heures sur 24 sur la ligne de contact".

La colère des proches — Incendie à Londres
Elle a aussi répété vendredi soir qu'elle était " profondément affectée " par les récits " terrifiants " des survivants. Selon le ministère des Affaires étrangères, six ressortissants marocains décédés ont été identifiés ce samedi.

L'optimisme de Petro Porochenko tranchait avec la lassitude exprimée par le président français, qui a expliqué en avoir assez de ces réunions sans conclusions concrètes.

L'Ukraine est en proie depuis 2014 à un conflit armé entre des séparatistes pro-russes dans l'est du pays et les forces de Kiev, qui a fait plus de 10.000 morts.

Les États-Unis et leurs alliés européens, qui ont imposé des sanctions à la Russie, réclament avant de lever ces sanctions l'application des accords de paix de Minsk conclus en 2015 et censés instaurer une trêve des combats, mais qui pour l'instant n'ont jamais permis de mettre un terme au conflit. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: