Un nouveau témoignage accablant — MoDem

26 Juin, 2017, 07:48 | Auteur: Franck Riqueti
  • François Bayrou n'est le plus ministre de la Justice du gouvernement d'Edouard Philippe

" Dans une période de mauvaise passe comme toutes les formations politiques en ont connu, vous cherchez à recaser un maximum de salariés, des gens de confiance. On leur a recommandé ces gens-là", a avancé l'ancien ministre.

"Où est l'irrégularité là-dedans?"

C'est pareil avec un agriculteur qui ne peut plus supporter le poids d'un salarié. Il cherche un voisin qui a besoin d'un mi-temps.

Il assure à la radio qu'un système d'emplois fictifs a bien été mis en place par le MoDem et affirme qu'il est prêt à donner sa version des faits à la justice. "J'ajoute moral", se défend le maire de Pau, estimant qu'"on a monté une affaire tout à fait infondée". "Nous n'avons jamais eu d'emplois fictifs" au MoDem, a-t-il redit, parlant d'"une affaire de "dénonciations anonymes" contre son parti dont il était "la véritable cible"". Il s'agit de la juriste et membre du Conseil constitutionnel Nicole Belloubet, nommée à la Justice où elle succède à François Bayrou, et Florence Parly aux Armées pour succéder à Sylvie Goulard.

En cause? Les pressions exercées par le garde des Sceaux sur des journalistes.

Emmanuel Macron enfile des gants de boxe pour Paris 2024
Laura Flessel , ministre des Sports, estime avoir " envoyé un beau message à l'international ". Il a une nouvelle fois apporté son soutien à la candidature de Paris 2024.

C'est un énorme faux pas pour le nouveau Président, qui traverse, un mois après la formation de son gouvernement, sa première crise politique grave. Je pense que tout cela ne vient pas par hasard. Mardi, la ministre des Armées a décidé de ne pas participer au prochain gouvernement afin d'être en mesure de démontrer sa "bonne foi" si elle venait à être entendue dans l'enquête sur les assistants parlementaires au Parlement européen du MoDem.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. "François Bayrou ment quand il dit le contraire", dénonce-t-il.

Nos confrères de FranceInfo ont recueilli ce vendredi le témoignage d'un ex-assistant parlementaire européen qui a exercé cette fonction à Bruxelles pendant 5 ans (de 2004 à 2009) aux côtés d'un eurodéputé du centre.

Il explique avoir vu " des parlementaires, à plusieurs, financer des temps partiels d'assistants parlementaires qui ne fournissaient aucun travail pour le député".

Le Premier ministre français Edouard Philippe a présenté mercredi soir son nouveau gouvernement suite aux élections législatives: en plus des quatre ministres nommés en remplacement de Richard Ferrand, François Bayrou, Sylvie Goulard et Marielle de Sarnez, les trois derniers étant menacés par des affaires visant le parti MoDem, six nouveaux secrétaires d'Etat et un ministre délégué font leur entrée dans le gouvernement.

Recommande: