Londres : un réfrigérateur à l'origine de l'incendie de la tour Grenfell

27 Juin, 2017, 00:53 | Auteur: Franck Riqueti

Neuf jours après l'incendie de la tour Grenfell, au cours duquel au moins 79 personnes ont péri, cinq autres tours présentant des caractéristiques similaires ont été évacuées ce vendredi, à Londres. "Nous ne pouvons pas être sûrs que les gens sont en sécurité", a ajouté Georgia Gould, responsable de la municipalité.

Une batterie de tests sur la sécurité incendie de ces immeubles devra être effectuée. Les habitants seront relogés pendant la durée des travaux qui devraient s'étaler entre deux et quatre semaines.

Quelque 600 immeubles en Angleterre pourraient être recouverts des mêmes panneaux isolants en matériel aluminium composite, mis en cause dans la propagation du feu dans la tour Grenfell, ce qui a été confirmé par des prélèvements dans sept cas, a indiqué jeudi Downing Street, sans évoquer le reste du pays. "Les autorités compétentes et les pompiers ont été informés et, au moment où je vous parle, prennent toutes les mesures possibles pour s'assurer de la sécurité de ces immeubles et que les résidents sont proprement informés".

La Première ministre Theresa May a fait savoir que ses pensées étaient avec les résidents évacués des tours de Chalcots Estate.

L'incendie de la tour Grenfell est parti d'un réfrigérateur défectueux, a annoncé vendredi Fiona McCormack, une des responsables de la police scientifique de Londres.

Après "WTF", la Fédération internationale de taekwondo change de nom
Il ne faudra plus parler de la " World Taekwondo Federation" mais simplement de la "World Taekwondo " depuis samedi 24. L'occasion de se familiariser avec un nom et un acronyme nouveaux: "World Taekwondo" (WT).

Les survivants, les associations qui les soutiennent et l'opposition travailliste accusent les autorités locales de n'avoir pas, dans les premières heures, apporté aux survivants le genre de soutien matériel qu'elles auraient fourni à des sinistrés qui auraient été Blancs et de classes sociales supérieures.

Fiona McCormack a souligné que la police allait "examiner la construction du bâtiment, sa rénovation" et la manière dont le revêtement de la façade a été installé. Des poursuites pour 'homicide' ne sont pas à exclure, a-t-elle souligné.

"Je m'attends à ce que ce nombre change", a dit Mme McCormack, car le nombre de disparus n'est pas définitif et les corps de certaines victimes ont été réduits en cendres par la violence de l'incendie, compliquant le travail pour les trouver.

Le drame a coûté la vie à six Marocains formellement identifiés.

Recommande: