Anne Golon, l'auteure de la série " Angélique ", est décédée

17 Juillet, 2017, 13:25 | Auteur: Lea Montgomery
  • La romancière Anne Golon nous a quittés

Elle était épaulée dans la rédaction par son mari, mort en 1972, qui effectuait un travail de recherche titanesque pour respecter au mieux le contexte historique des romans, dont l'intrigue se déroulait sous la monarchie de Louis XIV. La romancière avait signé de nombreux ouvrages, dont la célèbre saga des Angélique, Marquise des anges, qui a aussi bien inspiré le cinéma, avec les mythiques adaptations de Bernard Borderie sous les traits de Michèle Mercier, que l'opéra ou encore les mangas.

Car plus qu'écrire des livres, cette discrète vieille dame aux cheveux coupés bien courts avait créé un mythe: celui d'Angélique, marquise des Anges.

C'est seulement au début des années 1950 qu'Anne Golon imagine la série "Angélique", retraçant le destin d'Angélique de Sancé de Monteloup, forcée à se marier avec Joffrey de Peyrac, riche seigneur toulousain.

Publiée en 13 épisodes, l'épopée, mélange de sentimentalité et de cruauté, fut traduite en une trentaine de langues. Angélique a de nouveau eu les honneurs des salles françaises en 2013 avec une version interprétée par Nora Arnezeder et Gérard Lanvin.

Tour de France : Bardet victorieux, Froome en difficulté
Mais le Colombien Rigoberto Uran , quatrième, n'est qu'à 55 secondes, bien qu'il ait écopé d'une pénalité de 20 secondes. Aidé par la puissance de son équipe et très performant en contre-la-montre, il peut encore récupérer la tunique jaune.

Fille d'un officier de marine, Simone Changeux de son vrai nom se passionne très jeune pour l'histoire. Après la Guerre, elle crée une revue et écrit pour le cinéma. En reportage au Congo en 1947, la femme de plume rencontre alors Vsevolod Sergeïvich de Goloubinoff, un géologue brillant avec qui elle aura quatre enfants. Elle publie plusieurs romans durant les années 1940. Touche-à-tout, l'époux s'occupe de la documentation.

Le succès est immédiat.

Anne Golon a toujours considéré que le cinéma - tout comme certaines traductions - avait dénaturé et rendu "niais" son personnage.

Dans les années 1990, elle entra cependant en conflit avec son éditeur Hachette qui, selon elle, lui versait, à travers ses filiales, des sommes sans rapport avec les ventes réelles.

Recommande: