Charente-Maritime : le TGV Paris-La Rochelle heurte une plaque de béton

17 Juillet, 2017, 14:36 | Auteur: Armand Coulomb
  • Malveillance criminelle contre un TGV Paris La Rochelle  la sécurité des réseaux français est-elle vraiment assurée

Le train n'a pas déraillé et il n'y a eu aucun blessé parmi les 173 passagers.

Après environ 1h30 d'arrêt en pleine voie, le train a pu redémarrer pour couvrir les quelques kilomètres qui le séparait encore de La Rochelle.

La SNCF, qui a dans un premier temps évoqué un "acte de malveillance", a plus tard indiqué que la présence de cette plaque de béton pouvait être liée à un chantier voisin, alors que cette portion des voies n'est pas surveillée. Selon les informations de Franceinfo, la SNCF a porté plainte dimanche soir et l'enquête a été confiée aux gendarmes de Surgères.

Un second TGV reliant La Rochelle à Paris, a momentanément été arrêté par mesure de sécurité.

La BAD consent 200 M$ pour le Plan d'Accélération industrielle
Les projets concernent les secteurs des transports, de l'énergie, de l'eau et assainissement et de l'agriculture. Les infrastructures concentrent à elles seules 84 pour cent du total.

Pour rappel, une histoire similaire avait eu lieu en octobre 2016.

Un TGV circulant entre Paris et La Rochelle a heurté un bloc de béton ce dimanche tard dans la soirée.

Les actes de malveillance sont fréquents sur les lignes SNCF.

Recommande: