" "Burkina et Côte d'Ivoire veulent lutter " ensemble " contre le terrorisme

19 Juillet, 2017, 03:24 | Auteur: Armand Coulomb
  • Hisham Hagi ambassadeur de l’Egypte au Burkina

Ce communiqué souligne qu'au cours du Sommet, les Présidents Alassane OUATTARA et Roch Marc Christian KABORE ont échangé sur la situation de leurs pays respectifs et ont examiné les points inscrits à l'ordre du jour.

Les deux Etats ont également recommandé aux structures en charge de la gestion des hydrocarbures au Burkina et en Côte d'Ivoire de poursuivre leurs concertations pour un meilleur approvisionnement du Burkina en produits pétroliers. Arrivé lundi dans la soirée à Ouagadougou, le président ivoirien a été accueilli par son homologue burkinabé Roch Marc Christian Kaboré avant de retrouver par la suite les membres de son gouvernement qui étaient arrivés la veille pour l'événement. Les textes ont été au préalable préparés par une commission d'experts ivoiro-burkinabé puis validés par le conseil conjoint de gouvernement avant d'être paraphés à l'issue du conseil des ministres de ce mardi.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, pour sa part fait remarquer que la tenue régulière du Tac est un exemple de réussite de coopération sud-sud.

Le chef d'Etat ivoirien promet déjà que les deux gouvernements feront en sorte qu'il y ait une matérialisation des engagements pris afin que les populations puissent bénéficier des "progrès " en cours dans les deux Etats.

Tour de France - L'étape du jour
L'Australien a devancé au sprint le Norvégien Edwald Boasson Hagen et l'Allemand John Degenkolb. L'Irlandais Dan Martin et le Sud-Africain Louis Meintjes en ont été les principales victimes.

Les travaux de cette 6ème Conférence au sommet du TAC portent sur l'évaluation de la mise en œuvre des décisions et recommandations de la 5ème édition, l'examen des dossiers spécifiques, l'adoption d'un cadre de concertation au niveau des chefs d'Etat et des gouvernements des deux pays.

La Côte d'Ivoire et le Burkina ont signé mardi à Ouagadougou onze accords bilatéraux dans les domaines de la diplomatie, sécurité, défense, énergie, commerce et les infrastructures routières et ferroviaires entre autres, au terme de la sixième conférence du Traité 'Amitié et de Coopération entre les deux pays, a constaté un journaliste de ALERTE INFO.

Il s'agit notamment du cas de l'ancien président burkinabé Blaise Compaoré qui a trouvé refuge en terre ivoirienne quelques temps après sa chute mais aussi et surtout le cas du président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro qui a été cité à plusieurs reprises dans le cadre du fameux coup d'Etat avorté de septembre 2015. De même, la libre circulation des personnes et des biens entre les deux pays figurera en bonne place.

Recommande: