La réponse lapidaire d'Emmanuel Macron à une demande de Laurence Haïm

19 Juillet, 2017, 13:17 | Auteur: Armand Coulomb
  • Laurence Haïm mi-mai dans la cour de l'Elysée

Mais il semblerait que Laurence Haïm et Emmanuel Macron se soient quittés sur une mauvaise note.

Souci de communication présidentielle, suite.

Un petit tour et puis s'en va. Laurence Haim, l'ex-correspondante d'I-télé à Washington, avait rejoint les rangs d'En Marche! en janvier dernier pour faire la campagne d'Emmanuel Macron. Il y a trois jours, on apprenait qu'elle repartait aux Etats-Unis, recrutée par l'ancien stratège de Barck Obama pour intégrer "le groupe d'automne" de l'institut d'études politiques de l'université de Chicago (Illinois). Celle-ci aurait demandé à l'Elysée d'obtenir un poste d'ambassadrice pour services rendus.

Jean-Marie Le Pen renvoyé en correctionnelle — "Fournée"
A l'époque, Marine Le Pen, présidente du parti, avait estimé que la sortie polémique de son père était " une faute politique ". Jean-Marie Le Pen doit de nouveau répondre à la justice dans une affaire de " provocation à la haine raciale ".

Au Parisien, elle avait déclaré être "ravie d'avoir travaillé aux côtés d'Emmanuel Macron et de son épouse", qualifiant l'expérience de "très enrichissante". Ce qui aurait fait bondir le chef de l'Etat, dont la réponse aurait été plus que tranchante: "Non mais je rêve! Et puis quoi encore", aurait lancé le président à la journaliste.

Interrogée par le JDD à propos de son départ d'En Marche!, Laurence Haïm s'était félicitée du "sans-faute absolu" du président.

Recommande: