Des activistes anti-vaccins traînent quatre laboratoires en justice

24 Juillet, 2017, 13:54 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Convaincues d'un lien entre vaccination et autisme des familles vont poursuivre quatre laboratoires pharmaceutiquesPlus

Lorsque l'autisme de son fils Tom est détecté, Martine Ferguson-André, membre de la commission de santé d'Europe Ecologie-les-Verts (EELV) et ex-directrice générale de la Fondation Autisme, soupçonne directement les cinq vaccins que son enfant a reçu à l'âge de dix mois.

Près d'une centaine de familles ont rejoint le mouvement.

Cette action de groupe serait menée par l'association Autisme Vaccinations devant le tribunal de grande instance de Paris. Les familles entendent "demander réparation des dommages causés par la vaccination pédiatrique", qui serait, selon elles, responsable d'une recrudescence des cas d'autisme chez les enfants.

Seul, un garçon de cinq ans chute du troisième étage à Achères !
Ce sont des passants qui ont découvert le garçonnet gisant, inconscient, au pied d'une tour d'habitations d'Achères (Yvelines). Ses parents étaient partis durant la soirée et avaient, selon eux, demandé à la voisine de garder leur enfant à partir de 19h.

En septembre 2018, l'association Autisme Vaccination traduira en justice plusieurs laboratoires pharmaceutiques (Sanofi, Pfizer, Eli Lilly et GlaxoSmithKline) face au tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Cette action est soutenue par une centaine de familles convaincues de l'existence d'un lien entre autisme et vaccination. Ce qui n'empêche pas Martine-Odile Bertella-Geffroy, avocate et ancienne juge d'instruction du pôle santé publique du TGI de Paris, de rejoindre l'action en tant que conseiller. Elles sont convaincues qu'il existe un lien entre vaccination et autisme.

Diagnostiqué autiste après avoir reçu 5 vaccins? "Ce composé contenant du mercure, utilisé comme conservateur, a été retiré par précaution des vaccins en 2000 à la demande des autorités de santé", écrit Le Parisien. En cause, le thiomersal, retrouvé à l'époque dans le sang du bébé.

Martine Ferguson-André, qui organise selon le quotidien des projections d'un documentaire conspirationniste réalisé par un médecin britannique radié de la profession, affirme que sa lutte contre les vaccins est dangereuse. Elle assure que ses positions ont attisé l'animosité de certains: "J'ai de la chance d'être encore vivante, je reçois des lettres anonymes de menace de mort, mon appartement a aussi été fouillé", dit-elle.

Recommande: