La Bourse de Paris finit en net recul de 1,40%

11 Août, 2017, 21:20 | Auteur: Basile Toussaint
  • Wall Street

Hier soir, les places américaines ont de nouveau fini en léger repli, le Dow Jones cédant 0,17%, lesté notamment par la baisse de 4% de Walt Disney, et le Nasdaq Composite reculant de 0,28%, tous deux réduisant leurs pertes en fin de séance à la faveur d'achats à bon compte.

La presse chinoise écrit quant à elle que la Chine devrait rester neutre en cas d'attaque de la Corée du Nord menaçant les Etats-Unis mais qu'elle s'interposera si Washington attaque en premier la péninsule afin de destituer le régime nord-coréen.

Les marchés de l'Asie du Nord-Est sont les plus sensibles aux tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

"Cela intervient au moment où les marchés actions attendaient une correction, la Corée du Nord est un déclencheur parfait", observe-t-il. L'indice européen est désormais parti pour enregistrer sa pire performance hebdomadaires depuis début novembre.

Aux devises, le yen bénéficie de son statut de valeur refuge pour grimper à un plus haut de deux mois face au dollar. La monnaie sud-coréenne, le won, a baissé de 0,92 % contre le dollar.

Le nouveau sponsor du PSG va rendre fou de rage ses détracteurs !
Les Emirats arabes unis , l' Arabie saoudite , Bahreïn et l' Egypte ont rompu leurs relations avec la principauté. Le Qatar est dans une position geo-politique difficile avec ses voisins.

En Europe, la baisse affecte en premier lieu le secteur des matières premières, dont l'indice Stoxx chute de 2,35%.

A Paris, ArcelorMittal, lanterne rouge du CAC, perd 3,86%, BNP Paribas 0,75% et Axa 1,24%.

Le dossier nord-coréen risque ainsi fort d'éclipser l'agenda économique du jour, dominé par les chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis, attendus à 12h30 GMT, et qui seront étudiés de près au lendemain de la déception causée par ceux des prix à la production.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut reculent de plus de 0,4%.

Recommande: