Deux incendies en cours en Haute-Corse, une interpellation

12 Août, 2017, 13:20 | Auteur: Armand Coulomb
  • Incendie de 350 hectares de végétation en Haute-Corse

Le premier incendie, parti dans la nuit de jeudi à vendredi à Nonza, au nord-ouest de la ville de Bastia, continuait de progresser vers le côte Est, une "zone plus urbanisée", selon les secours sur place. Selon le préfet, "les moyens aériens interviendront dès l'aube", ce samedi matin.

Deux importants incendies en cours vendredi soir en Corse (France) ont parcouru 1.500 hectares et nécessité l'évacuation de plus de 700 personnes, sans faire de victime, a annoncé à l'AFP le préfet du département de Haute-Corse Gérard Gavory.

À Sisco, deux Canadair tentaient samedi matin 12 août d'éteindre le feu, un troisième est attendu dans la matinée, pour appuyer les 230 sapeurs-pompiers au sol.

Hausse d'anglophones en région : Statistique Canada admet son erreur
Les résultats corrigés seront rendus publics la semaine prochaine et le contrôle des procédures sera resserré. Selon le chercheur Jack Jedwab , la publication de statistiques erronées peut avoir des impacts importants.

En début de soirée vendredi, "on a commencé à évacuer tous les campeurs, pour qu'ils ne soient pas intoxiqués par les fumées qui arrivaient sur le camping", a raconté à l'AFP Véronica Guelfi, gérante du camping A Casaiola, à 5 km de Pietracorbara. "Il y avait des grosses flammes de partout". Il a continué sa progression vers l'Est, aidé par des vents violents.

Les autorités ont de nouveau appelé la population à la plus grande prudence en Haute-Corse (nord de l'île) et dans le Var (sud de la France), en raison de risques d'incendies liés à une très forte sécheresse et aux fortes rafales de mistral prévues. Plusieurs personnes ont été mises en examen ces dernières semaines dans les enquêtes relatives à ces incendies. Un incendie s'est déclaré dans la commune de Mansu, aux alentours de 16 heures.

Les habitants proches des incendies sont quant à eux priés par la préfecture de Haute-Corse de ne pas quitter leur domicile, souligne Franceinfo.

Recommande: