Oeufs contaminés: l'Europe "pas en cause" selon Le Foll

12 Août, 2017, 16:57 | Auteur: Thibaud Popelin
  • La France est à son tour touchée par la crise du fipronil

Quinze pays de l'Union européenne, ainsi que la Suisse et Hong Kong, sont pour l'instant touchés par la crise des oeufs contaminés, a annoncé vendredi la Commission européenne.

Les autorités luxembourgeoises responsables de la sécurité alimentaire et de la protection des consommateurs surveillent étroitement la situation et coopèrent avec les autorités néerlandaises.

Les autorités belges ont appris début juin qu'il y avait "un problème" dans des élevages dû à la contamination d'œufs par un insecticide, et expliqué samedi avoir gardé le secret en raison d'un enquête judiciaire pour "fraude" en cours.

La préfecture ne donne pas le nom de l'entreprise concernée mais précise qu'elle utilise "cet ingrédient pour livrer les industries agro-alimentaires de fabrication de biscuits, pâtisseries" et qu'elle "a informé spontanément" le 8 août la DDPP avoir réçu une "livraison d'un éleveur belge dont la production s'est révélée être contaminée, à faible dose, par du fipronil". Une enquête a également été ouverte en Basse-Saxe, dans l'ouest de l'Allemagne. "Nous comprenons que les gens se posent des questions sur la santé publique et essayons de leur répondre". Le parquet d'Anvers a confirmé jeudi qu'une enquête avait été ouverte le 19 juillet sur base d'un signalement de l'Afsca.

Le prix à la consommation sont en baisse
Elle fait par ailleurs suite à une stabilité des prix à la consommation entre mai et juin (chiffre non révisé). Hors alimentaire et énergie, l'inflation mensuelle est de 0,1%, pour le 4e mois d'affilée.

"En France, sur le plan sanitaire, on est irréprochable et il faut le rester, même si c'est contraignant", a renchéri à l'AFP Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, qui a pointé du doigt le "laxisme inacceptable" des pays voisins de la France et dénoncé toute remise en cause du modèle français.

L'Allemagne avait haussé le ton vendredi soir. D'après le communiqué du ministère de l'Agriculture, plus de 30.000 œufs et plus de 200 tonnes d'ovoproduits sont contaminés par le fipronil. Ces œufs se retrouvent aujourd'hui dans 12 pays européens. En grande quantité, il est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), présentant notamment un danger pour les reins, le foie et la thyroïde.

Le lendemain, des perquisitions ont été menées, lors desquelles des documents et du matériel informatiques ont été saisis, ainsi que près de 6.000 litres de produits interdits. Or si l'on rencontre couramment du Fipronil dans les colliers antipuces des animaux de compagnie par exemple, son utilisation est proscrite auprès d'animaux destinés à la consommation humaine. Poultry-Vision "a correctement informé les acheteurs de ce produit", a-t-il assuré.

Recommande: