OL: Du classique à Rennes

12 Août, 2017, 14:20 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Rennes- Bourigeaud a hâte de découvrir le Roazhon Park

Depay, sur coup franc (57e) et Mariano, de la tête (74e), ont marqué pour les Gones, alors que Bourigeaud a réduit la marque côté breton (86e). Mariano Diaz marque le second but d'une tête après un centre parfait de Fekir. Les statistiques du match - 17 tirs dont 7 cadrés pour Lyon contre 17 et 4 pour Rennes - et la physionomie rendent ce succès assez logique, mais on ne peut pourtant pas dire que les hommes de Bruno Genesio aient rendu une copie des plus flatteuses. A l'inverse, pour les Bretons, rien ne va plus après le match nul face à Troyes (1-1). Une deuxième victoire en autant de matches cette saison.

Les supporters de l'OL n'ayant pu regarder le match ont dû se dire, en voyant le résultat, que Memphis Depay et Mariano Diaz avaient fait un grand match.

Plans in place if North Korea strikes near Guam — Abella
August 11: Trump says America is 'locked and loaded' as he claims his 'fire and fury' comments were not strong enough. The air base was built in 1944, when the U.S. was preparing to send bombers to Japan during World War II.

Des Rennes trop timides. Les Bretons peuvent regretter d'avoir laissé filer des occasions en fin de première période et de ne pas avoir bousculé davantage une défense lyonnaise pas toujours rassurante. Malgré un Nabil Fekir très en jambes, l'OL va peu à peu ralentir le rythme laissant Rennes lancer des contres dangereux et solliciter Anthony Lopes notamment par une grosse frappe de Maoussa qui sera détournée admirablement par le portier Lyonnais. Même si l'OL est provisoirement leader avec deux succès en deux matches, avant la réception de Bordeaux.

Recommande: