Une carte postale arrive 43 ans après son envoi — Lorient

12 Août, 2017, 07:35 | Auteur: Armand Coulomb
  • Une carte postale

Un retard record pour rallier Nice (Alpes-Martimes), d'où elle est partie le 21 mai 1974, à Lorient (Morbihan), où elle est arrivée le 22 juillet dernier.

Raymond Côtard devra donc attendre encore un peu pour connaître les détails des vacances de ses amis à Nice, racontés au dos d'une carte postale de la promenade des Anglais. Sur son verso, un texte plutôt simple, comme on en trouve sur des milliers de cartes postales: "Cher Raymond, après de nombreux chassés croisés, nous voici, enfin, réunis avec Marie-Louise et Raymond, chez qui nous sommes venus déjeuner". Le timbre indique un tarif en francs (50 centimes, à l'époque) et le cachet de la Poste daté du 21 mai. Je l'ai amenée avec moi. "Mais une fois arrivée à l'adresse, rue Jules-Legrand, je me suis aperçue que le nom ne correspondait pas", raconte la factrice, qui a mené sa petite enquête pour retrouver le destinataire. Malheureusement il n'habite pas/plus à l'adresse indiquée: "J'ai cherché un peu". Raymond Côtard a disparu.

Perez blinde une de ses stars — Real Madrid
Isco percevra un salaire annuel de quelque 6 millions d'euros, l'un des meilleurs avec les Merengues. Ma prolongation de contrat? Mais j'en veux toujours plus.

Une boîte aux lettres. "Mais ça ne lui disait rien". Une identité qui n'apparaît pas dans les registres de l'état civil du Morbihan. Par curiosité ou déformation professionnelle, elle compte bien poursuivre ses recherches. Est-elle restée nichée dans un coin ou coincée derrière un casier dans une poste à Nice, puis est-elle réapparue à la suite d'un nettoyage? "Si je ne trouve rien, je la garderai en souvenir". C'est la 1 fois dans ma vie de factrice que je tombe sur un truc comme ça.

Mais les choses ne se sont pas vraiment passées comme il se devait, et c'est finalement 43 ans plus tard qu'elle a fait sa réapparition dans la caisse de tournée d'une factrice.

Recommande: