Des lots frelatés vendus en France — Oeufs contaminés

13 Août, 2017, 16:23 | Auteur: Basile Toussaint
  • En Hollande un producteur d’œufs procède à la destruction de sa production

Cette contamination ne concernait au départ pas la France, uniquement trois pays européens.

Saisie par les ministères chargés de l'Agriculture, de la Santé et de la Consommation, l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, a rendu, vendredi 11 août, un avis (PDF) sur le sujet. Le fipronil pourrait présenter, chez les humains, un danger pour les reins, le foie et la thyroïde. Cet antiparasite, pourtant strictement interdit dans les élevages de poules de l'Union européenne, a été utilisé par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas et en Belgique. Elle a rapidement soupçonné la firme néerlandaise Chickfriend. Les Belges sont soupçonnés d'avoir introduit du fipronil dans le désinfectant destiné à éradiquer les poux rouges des poules pondeuses. En mai 2013, l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a estimé que "le fipronil pose un risque aigu élevé pour les abeilles lorsqu'il est utilisé en tant que traitement des semences de maïs", rapporte La Croix. Rappelons que des œufs contaminés au fipronil ont aussi été mis sur le marché en France sous l'étiquette bio. Au fil de l'enquête, c'est finalement l'entreprise Chickfriend qui est mise en cause pour le reconditionnement du désinfectant avec du fipronil.

En revanche, l'affaire du Fipronil, qui s'étend et s'éclaircit, touche de plein fouet les " ovoproduits", c'est à dire les produits faits à base d'oeufs pour des préparations pâtissières, la restauration rapide et/ou collective, les plats préparés. Chaque jour ce sont des millions d'œufs qui transitent. Le Luxembourg a fait savoir, mardi 8 août, que des supermarchés du groupe allemand Aldi avaient vendu dans le pays des œufs contaminés.

Concernant le suivi de ces ufs, pour l'instant, cinq établissements de fabrication d'ovoproduits et deux centres d'emballage d'ufs (Nord et Somme) ont reçu des ufs de consommation contaminés, deux établissements (Moselle et Vendée) des ovoproduits contaminés. En effet, il faudrait ingérer dix œufs contaminés par jour pour qu'un adulte ressente des effets négatifs. D'après l'autorité sanitaire et vétérinaire du pays, "aucune quantité " n'aurait été commercialisée. La Slovaquie annonçait aussi que 21 lots d'œufs durs et écalés contaminés ont été retrouvés. Ces œufs ont été consommés sans impact sur la santé.

Et le scandale ne s'arrête pas aux portes de l'Europe.

Un intérêt pour Vietto — OM
Le second attaquant tant cherché par l'OM cet été pourrait s'appeler Luciano Vietto . Valence et la Sampdoria s'étaient déjà renseignés à propos du joueur, sans succès.

Le scandale des œufs contaminés au Fipronil est désormais international. "Des entreprises ont été trompées par leurs fournisseurs".

En Belgique, outre les œufs, les volailles et le fumier sont "bloqués " dans les exploitations encore sous surveillance.

Si l'acheminement des œufs commence à se préciser, celui des produits finis et commercialisés est quant à lui toujours aussi flou.

Plusieurs personnes ont été arrêtées en Belgique et aux Pays-Bas et l'enquête se poursuit. Plus de 6 000 litres de produits interdits avaient été saisis.

Pour finir, la Commission européenne a annoncé vendredi qu'elle réunirait les pays concernés lors d'une réunion, à priori le 26 septembre, destinée à " tirer les leçons " de la crise. "Nous devons travailler ensemble pour tirer les leçons nécessaires et avancer plutôt que perdre de l'énergie à désigner des coupables " a-t-il ajouté.

Recommande: