Roger Federer tout près d'une série record

13 Août, 2017, 00:52 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Denis Shapovalov vient de sortir Rafael Nadal à Montréal

Erratique par moments, surtout en première moitié de l'affrontement, Federer est néanmoins parvenu à arracher une 17e victoire en autant de duels contre Ferrer.

Toujours mené au score dans les deux dernières manches, il a toutefois pu croire à son étoile avec deux balles de break en sa faveur pour égaliser à 5-5 dans le deuxième set. Stoïque, Federer a répondu avec trois as consécutifs à son retour au service.

Pendant toute la première manche, Federer n'a concédé que six points, dont quatre lors du même jeu, le troisième, qu'il a perdu à la suite d'une erreur provoquée.

Le Suisse Roger Federer, N.3 mondial, s'est qualifié vendredi pour les demi-finales du Masters 1000 de Montréal en battant l'Espagnol Roberto Bautista Agut, 16e au classement ATP, 6-4, 6-4. Beaucoup moins erratique que son rival, il ne lui a fallu que 39 minutes pour boucler la première manche face à la 12e tête de série, avant de se donner une avance de 3-1 au deuxième set.

De nouvelles recommandations pour sécuriser vos mots de passe
Dans ce qui semble être un mea-culpa, Bill Burr explique notamment que ses recommandations n'étaient pas pertinentes à l'époque. Ceux là se mettent en danger sans même le savoir avec des codes qu'un enfant de 6 ans pourrait trouver sans chercher.

Mais à compter du milieu de la deuxième manche, Monfils a commencé à envoyer la balle un peu partout, sauf entre les lignes.

Tout ce temps passé sur le terrain est venu rattraper le Français de 30 ans lors du bris d'égalité décisif. Face à Robin Haase, il a montré toute sa maîtrise pour remporter son 35e match en 2017...pour seulement deux défaites. L'Espagnol a mis fin au duel quand Monfils a retourné la balle dans le filet, à sa deuxième balle de match.

Dans d'autres matchs du programme de l'après-midi, l'Argentin Diego Schwartzman s'est relevé d'un premier set affreux pour renverser l'Américain Jared Donaldson 0-6, 7-5, 7-5, en 2 h 08 minutes.

Souvent excédé par son jeu, Federer a manifesté quelques gestes d'humeur avant de prendre le dessus sur l'Espagnol 4-6, 6-4 et 6-2 au terme d'une rencontre de près de deux heures.