Crise des œufs contaminés : estimez-vous avoir été suffisamment informés ?

14 Août, 2017, 03:51 | Auteur: Basile Toussaint
  • Du fipronil dans des lots d'oeufs livrés dans le Maine-et Loire en juillet 2017

Plus de peur que de mal. C'est le message qu'a voulu faire passer le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation en publiant, vendredi 11 août, un communiqué dévoilant les conclusions de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) au sujet du risque pour la santé humaine lié à l'ingestion d'œufs ou d'ovoproduits (dérivés d'œufs) contaminés par le fipronil, un antipoux dont l'usage sur les animaux destinés à la consommation est pourtant interdit.

Paris a finalement annoncé que près de 250 000 oeufs contaminés au fipronil avaient été mis sur le marché français... Ces œufs ont été consommés sans impact sur la santé.

Si des volailles, des œufs ou des ovoproduits contaminés ou susceptibles d'être contaminés doivent être éliminés, il conviendra de s'assurer que le processus d'élimination mis en œuvre garantisse l'absence de toute contamination ultérieure de la chaîne alimentaire.

Il fugue de sa maison de retraite pour retrouver sa petite amie
Toute la maison de retraite se met à chercher le nonagénaire et les gendarmes sont alertés. On le sait tous, l'amour n'a pas d'âge et un grand-père breton de 93 ans l'a encore prouvé.

- Cinq établissements d'ovoproduits respectivement situés dans la Vienne, le Maine et Loire, le Pas-de-Calais, le Nord et le Morbihan ont reçu des œufs contaminés en provenance des Pays-Bas et de la Belgique. Le lot incriminé provenait manifestement de France.

La crise des oeufs contaminés dépasse désormais les frontières de l'Europe, avec des produits identifiés à Hong Kong selon la Commission européenne qui a convoqué les pays de l'UE concernés et leur demande d'arrêter de se rejeter mutuellement la faute. En parallèle, un élevage de poules pondeuses du Pas-de-Calais s'est vu confirmer une contamination au Fipronil, a indiqué le ministère de l'Agriculture, mercredi dernier. Alors que Bruxelles annonce préparer une réunion avec les États touchés, espérons que celle-ci, au-delà des promesses de circonstance dans ce genre d'affaire, soit suivie de mesures concrètes en faveur de plus de transparence et de circulation des informations sanitaires.

Recommande: